Nous vivons dans des temps difficiles, et plus que jamais, nous avons besoin de vivre dans le repos de Dieu, car ” il y a un repos de Sabbat réservé au peuple de Dieu “.

Lorsque l’auteur de l’épître aux Hébreux écrit cela, dans Héb 4/9, il le fait alors qu’il parle du comportement du peuple d’Israël (cf. chapitres 3 et4) dans le désert, comme en parle Paul REPOSDEDIEUdans 1 Cor 10/11 lorsqu’il dit ” Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles “.

Israël a rencontré des difficultés dans le désert pour lesquelles le peuple n’avait pas de solutions, tout comme nous, aujourd’hui, nous avons aussi toutes sortes de soucis et de difficultés : des problèmes financiers, des problèmes de santé, des problèmes familiaux, des problèmes avec notre travail, des problèmes avec nos voisins… etc., et tout comme Israël, nous pouvons certainement dire que ” nous n’avons rien fait pour mériter cela, alors pourquoi tous ces problèmes ?! “

Mais, comme tous ceux qui ont à vivre des temps difficiles, il ne nous appartient pas de choisir le chemin par lequel nous devons passer, mais ce qui nous appartient, en revanche, c’est comment nous allons choisir de les traverser…

Et nous avons 2 façons de réagir face à cela :

1) Faire comme la majorité du peuple d’Israël, qui était le peuple de Dieu à l’époque comme l’est l’Église aujourd’hui, et nous ne devons pas prendre leur exemple à la légère, car le même diable qui les a fait chuter cherche à nous faire chuter aujourd’hui :

– Au lieu de se souvenir de l’amour et de la bonté que Dieu leur a toujours témoigné dans leurs difficultés et de croire en ses promesses pour eux, ils l’ont au contraire, à chaque nouvelle difficulté, accusé de négligence et ont murmuré contre Lui,

– Quand l’ennemi les pressait devant la mer rouge, ils ont accusé Dieu et murmuraient parce qu’ils pensaient mourir…

– Quand ils ont eu faim, au lieu de se souvenir que Dieu est bon et de Lui faire connaître leurs besoins avec foi, ils ont accusé Dieu et ont murmuré (et Dieu leur a donné le manne)

-Quand ils ont eu soif, ils ont accusé Dieu et ont murmuré (et Dieu a frappé le rocher ou assainit l’eau amer)

-Quand ils ont eu envie de viande, ils ont accusé Dieu et ont murmuré (et Dieu leur a donné des cailles) …

Le problème d’Israël n’était pas avant tout un péché particulier dont ils n’arrivaient pas à se défaire, mais c’était leur incrédulité… ils refusaient de faire confiance à la bonté de Dieu, de croire en l’amour du Dieu Tout-Puissant pour eux… jusqu’à ce qu’ils arrivent devant le pays que Dieu avait promis de leur donner, et même cela ils ont refusé de le croire, alors Dieu les a renvoyés au désert et ” jura dans sa colère, ils n’entreront pas dans mon repos ” (Héb 3/11).

Dans toute leur marche dans le désert, toutes les difficultés qu’ils ont traversées, Israël a refusé de faire confiance à Dieu, et ils n’ont connu ni repos, ni paix, ni la douce sensation de la présence de Dieu. Ils ont constamment vécu dans le doute, inquiets pour demain et à chaque fois qu’ils prenaient la parole dans l’Ancien Testament, c’était pour parler de leur dernier problème…

Nous même aujourd’hui, ne sommes-nous pas tentés d’agir de la même façon ?

Paul écrit dans 1 Co 10/10-13 : ” Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d’eux, qui périrent par l’exterminateur.  Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles.  Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber !  Aucune épreuve (= le même mot que « tentation » en grec) ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez éprouvé au-delà de vos forces ; mais avec l’épreuve, il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter “.

Héb 3/12-13 nous dit : ” Prenez garde, frères, que quelqu’un de vous n’ait un cœur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant. Mais encouragez-vous les uns les autres chaque jour, aussi longtemps qu’on peut dire : Aujourd’hui ! “… et 4/1-2 Craignons donc, tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste encore, […] Car cette bonne nouvelle nous a été annoncée aussi bien qu’à eux ; mais la parole qui leur fut annoncée ne leur servit de rien, parce qu’elle ne trouva pas de la foi chez ceux qui l’entendirent. “

Ce que Paul disait aux Corinthiens et que l’auteur de l’épître aux Hébreux disait aux juifs du 1er siècle, c’était de tirer instruction de l’histoire d’Israël dans le désert, afin que nous n’agissions pas de la même façon.

2) Alors, qu’est-ce que Dieu veut que nous fassions dans nos difficultés ? C’est que nous entrions dans son repos en lui faisant confiance, comme l’ont fait Josué et Caleb : nous avons des difficultés, certes ! Elles peuvent nous paraître insurmontables, certes ! Mais Dieu n’en est pas moins bon pour autant ! Il ne nous aime pas moins pour autant ! Et il ne tient pas moins nos vies dans sa tendre main pour autant ! La Bible dit qu’Il compte même chaque cheveu de notre tête… et ” avec l’épreuve, il a déjà préparé le moyen d’en sortir ” !

=> il nous faut dans ces derniers temps être déterminés à faire confiance à Dieu, même si les circonstances semblent perdues, même si nos prières semblent ne pas recevoir de réponses et que le ciel nous semble sourd : nous nous confions dans la bonté et l’amour de Jésus ! Nous ne comprenons peut-être pas ce qui nous arrive, mais Dieu a un plan parfait et il y travaille dans nos vies.

Un des meilleurs exemples d’homme qui a vécu comme cela dans la Bible est David, ” l’homme selon le cœur de Dieu “, “le chantre agréable à l’Eternel ” : il a vécu les mêmes difficultés que nous, et il les a traversés en disant dans le Psaume 13 :

 a) Il ne cache pas ses problèmes mais crie vers Dieu en Lui ouvrant son cœur :

” Jusques à quand, Eternel ! m’oublieras-tu sans cesse ? Jusques à quand me cacheras-tu ta face ?

2 Jusques à quand aurai-je des soucis dans mon âme, Et chaque jour des chagrins dans mon cœur ? Jusques à quand mon ennemi s’élèvera-t-il contre moi ?

3 Regarde, réponds-moi, Eternel, mon Dieu ! Donne à mes yeux la clarté, Afin que je ne m’endorme pas du sommeil de la mort,

4 Afin que mon ennemi ne dise pas : Je l’ai vaincu ! Et que mes adversaires ne se réjouissent pas, si je chancelle.

 

  1. b) Il Lui fait confiance pour prendre soin de lui et se réjouit par la foi, à cause de l’amour et de la bonté de Dieu :

5 Moi, j’ai confiance en ta bonté, J’ai de l’allégresse dans le cœur, à cause de ton salut ;

6 Je chante à l’Eternel, car il m’a fait du bien. “

=> David connaissait le repos de Dieu au travers de ses épreuves.

De la même façon, l’auteur de l’épître aux Hébreux nous encourage et conclut son chapitre 4 en disant : « Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos ” (v.11), ” Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. ” (v.16).

Israël avait des promesses de la part de Dieu pour entrer dans le pays promis et le repos de Dieu :

Dieu avait dit à Israël : Deut 1/21 : ” Vois, l’Eternel, ton Dieu, met le pays devant toi ; monte, prends-en possession, comme te l’a dit l’Eternel, le Dieu de tes pères ; ne crains point, et ne t’effraie point. ” et 1/29-31 : ” Je vous dis : Ne vous épouvantez pas, et n’ayez pas peur d’eux. 30 L’Eternel, votre Dieu, qui marche devant vous, combattra lui-même pour vous, selon tout ce qu’il a fait pour vous sous vos yeux en Egypte, 31 puis au désert, où tu as vu que l’Eternel, ton Dieu, t’a porté comme un homme porte son fils, pendant toute la route que vous avez faite jusqu’à votre arrivée en ce lieu. “.

Mais le peuple n’a pas voulu le croire… ils ont envoyés des espions dans le pays pour se faire peur, et ils ont eu peur !…

Que nous dit Dieu aujourd’hui ? Sa Parole est pleine de promesses qu’il fait à chacun d’entre nous, mais en voici quelques-unes :

Prov 3/5-6 : ” Confie-toi en l’Eternel de tout ton cœur, Et ne t’appuie pas sur ta sagesse ;

Reconnais-le dans toutes tes voies, Et il aplanira tes sentiers. “

=> Quand on reconnaît Dieu dans les chemins que nous traversons, que c’est Sa main qui nous conduit et nous garde dans toutes nos épreuves, alors nous mettons notre foi en Lui, la foi honore Dieu et Dieu honore celui qui l’honore (cf. 1 Sam. 2/30), alors il aplanit nos sentiers.

Nahum 1 :7 ” L’Eternel est bon, Il est un refuge au jour de la détresse ; Il connaît ceux qui se confient en lui. 

Psaume 125/1-2 : ” Ceux qui se confient en l’Eternel Sont comme la montagne de Sion : elle ne chancelle point, Elle est affermie pour toujours. Des montagnes entourent Jérusalem ; Ainsi l’Eternel entoure son peuple, Dès maintenant et à jamais. “

Psaume 68/5-7 : de David ” Chantez à Dieu ! célébrez-le par vos chants ! louez son nom ! frayez la voie de celui qui chevauche les nuées ! il a pour nom “l’Eternel”. Réjouissez-vous devant lui !

Il est le père des orphelins et le défenseur des veuves. Oui, tel est Dieu dans sa sainte habitation.

Aux isolés, Dieu accorde une famille. C’est lui qui donne aux prisonniers la joie de la liberté. “

=> Qui sont les veuves et les orphelins dans la Bible ? Ce sont ceux qui ne comptent sur personne d’autre que Dieu pour les aider, car ils n’ont personne d’autre ! Et Dieu est pour eux un père et défenseur… Quand on compte sur Dieu, et sur Dieu seul, sans nous appuyer sur notre sagesse ou nos propres forces, alors Dieu est pour nous un père et un défenseur !

=> Ne nous lassons pas de repasser dans nos cœurs que Dieu est bon et qu’il nous aime : quelques versets pour nous en souvenir :

Zacharie 3/3-6 : ‘ Or Josué était couvert de vêtements sales, et il se tenait debout devant l’ange. L’ange, prenant la parole, dit à ceux qui étaient devant lui : Otez-lui les vêtements sales ! Puis il dit à Josué : Vois, je t’enlève ton iniquité, et je te revêts d’habits de fête. 

=> C’est là ce que Jésus a fait par amour pour nous, effaçant le péché qui nous séparait de Dieu pour nous réconcilier avec Lui et que nous puissions retrouver la communion qu’Adam avait avec Dieu avant la chute.

1 Co 6/11 : ” Et c’est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ, et par l’Esprit de notre Dieu. 

Et qu’en est-il de notre avenir ?

Apoc 21/3-5 : ” et j’entendis une forte voix, venant du trône, qui disait : voici la tente de Dieu avec les hommes. Il habitera avec eux ; ils seront ses peuples et lui, Dieu avec eux, sera leur Dieu. il essuiera toute larme de leurs yeux. La mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni plainte, ni souffrance. Car ce qui était autrefois a définitivement disparu. 

=> encourageons nous donc les uns les autres par ces paroles, car nos vies et notre avenir sont entre les mains de notre bon et tendre Père céleste. Il est, dès ici-bas, ” avec nous tous les jours, jusqu’à la fin du monde “, et c’est là notre repos ! Et nous bientôt, nous serons pour l’éternité dans la joie avec Lui dans le Ciel !