Un vœu pour la nouvelle année

 

C’est la nouvelle année, une période où nous formulons des bons vœux pour bénir ceux que nous côtoyons.

Mais quel vœu le Seigneur souhaiterait-Il que nous formulions pour notre propre vie, quelle « bonne résolution » prendre ?

Nous allons lire un passage bien connu et qui m’a pourtant toujours étonné :

Marc 4/1-12 : « Jésus se mit de nouveau à enseigner au bord de la mer. Une grande foule s’étant assemblée auprès de lui, il monta et s’assit dans une barque, sur la mer. Toute la foule était à terre sur le rivage. Il leur enseigna beaucoup de choses en paraboles, et il leur dit dans son enseignement: Ecoutez. Un semeur sortit pour semer. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : les oiseaux vinrent, et la mangèrent. Une autre partie tomba dans un endroit pierreux, où elle n’avait pas beaucoup de terre ; elle leva aussitôt, parce qu’elle ne trouva pas un sol profond ; mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines. Une autre partie tomba parmi les épines : les épines montèrent, et l’étouffèrent, et elle ne donna point de fruit. Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit qui montait et croissait, et elle rapporta trente, soixante, et cent pour un. Puis il dit : Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

Lorsqu’il fut en particulier, ceux qui l’entouraient avec les douze l’interrogèrent sur les paraboles.

Il leur dit : C’est à vous qu’a été donné le mystère du royaume de Dieu ; mais pour ceux qui sont dehors tout se passe en paraboles afin qu’en voyant ils voient et n’aperçoivent point, et qu’en entendant ils entendent et ne comprennent point, de peur qu’ils ne se convertissent, et que les péchés ne leur soient pardonnés. »

I – Pourquoi le Seigneur parlait-il en parabole aux gens de sa génération, pourquoi expliquait-il le sens de ce qu’il disait seulement à quelques uns, et pas à tous ?

 Le v.34 dit même « Il ne leur parlait pas sans parabole ».

Pourtant la Bible dit bien que Dieu « veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité » (1 Tim 2/4).

En fait, je pense que la réponse est dans le texte : si l’on se représente la scène, on voit la grande foule qui entoure Jésus pour l’écouter, puis qui repart comme elle est venue, sans avoir compris ce qu’il disait…. tous sauf quelques uns qui restent avec Jésus pour comprendre ce qu’Il vient de dire, et qui vont Lui demander de leur expliquer ce qu’ils n’ont pas compris : v.10 : « Lorsqu’il fut en particulier, ceux qui l’entouraient avec les douze l’interrogèrent sur les paraboles ».

Nous aussi, lorsque nous sommes dans nos difficultés et nos problèmes, n’avons-nous pas parfois besoin d’une réponse de Dieu, ou d’une direction de Sa part, qu’Il nous parle précisément et personnellement ? Nous connaissons la Parole de Dieu, car nous lisons notre Bible et pourtant, elle ne semble pas nous donner une direction ou une solution claire dans notre situation particulière.

=> Peut-être que ce que nous devons faire, c’est tout simplement rester un peu avec Lui, pour Lui demander de nous révéler ce dont nous avons besoin, pour recevoir de Lui une réponse ou une direction…

Car Dieu veut que nous Lui demandions. Il aime que nous venions à Lui, alors Il nous révélera Sa volonté et nous expliquera Sa Parole appliquée à notre situation particulière.

Dieu a dit par la bouche du prophète Jérémie : « Invoque-moi, et je te répondrai ; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, que tu ne connais pas » (Jérémie 33:3)

=> Je crois qu’un des vœux que le Seigneur voudrait que nous fassions pour cette année, c’est de Le chercher.

Car Dieu cherche des gens qui Le cherchent :

– « Que le cœur de ceux qui cherchent l’Eternel se réjouisse! Ayez recours à l’Eternel et à son appui, Cherchez continuellement sa face ! » (1 Chroniques 16:10-11 et Psaumes 105:3-4)

– « L’Eternel, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, Pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, qui cherche Dieu. » (Psaumes 14:2 et Psaume 53:2)

– « Cherchez l’Eternel, et vous vivrez! » (Amos 5:6)

En revanche : « Il (=le roi Roboam) fit le mal, parce qu’il n’appliqua pas son cœur à chercher l’Eternel. » (2 Chroniques 12:14)

II – Comment Dieu veut-Il que nous le cherchions ?

Sophonie 2:3 : « Cherchez l’Eternel, vous tous, humbles du pays, qui pratiquez ses ordonnances ! Recherchez la justice, recherchez l’humilité ! »

  1. a) Lorsque l’on cherche Dieu, il nous faut Le chercher avec humilité, car « Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles» (1 Pierre 5/5 et Jacques 4/6).
  1. b) Lorsque l’on cherche Dieu, il nous faut aussi rechercher la justice.

Il ne s’agit pas de faire la même erreur qu’Israël : la justice ne vient pas du fait que nous nous conduisions bien, en pratiquant des œuvres justes, mais elle vient de la foi en Jésus-Christ qui nous pousse à faire la volonté de Dieu de bon cœur.

Romains 9:30-32 : « tandis qu’Israël, qui cherchait une loi de justice, n’est pas parvenu à cette loi. Pourquoi? Parce qu’Israël l’a cherchée, non par la foi, mais comme provenant des œuvres ».

Le mot traduit par justice ici, et plus généralement dans tout le Nouveau Testament, est la traduction du grec δικαιοσυνη =  « état de celui qui est comme il doit être, qui a des pensées et actions conformes à la volonté de Dieu ».

Romains 10/4 nous dit également que « Christ est la fin de la loi » : nous n’avons pas une religion qui nous commande des « tu feras » et « tu ne feras pas ».

=> rechercher la justice, c’est chercher à pratiquer « les œuvres bonnes qu’Il a préparées d’avance pour nous » (voir Eph. 2/10), afin que nous les pratiquions avec joie, parce que notre cœur y est disposé, et non par un sens pesant d’obligation.

C’est prier, non pas par obligation, mais parce nous aimons la présence et la sainteté de Dieu (ce qui ne veut pas dire qu’il ne nous faut pas parfois nous pousser un peu pour entrer dans la prière, mais nous aimons venir dans la présence de Dieu).

C’est lire Sa Parole, non pas pour connaître une liste de ce que nous devons faire ou ne pas faire dans la journée, mais parce que c’est notre source de vie, notre paix, notre joie, notre solution et notre direction dans chacune de nos situations. Jésus est le chemin, la vérité et la vie, Il est le bon Berger qui nous protège et nous conduit et qui est venu pour nous donner la vie en abondance.

Conclusion :

 Michée 6:8 : « On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien; et ce que l’Eternel demande de toi, C’est que tu pratiques la justice, Que tu aimes la miséricorde, Et que tu marches humblement avec ton Dieu. »

2 Chroniques 7:13-14 : « Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, -je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays. »

=> Formons ce bon vœu de chercher Dieu d’avantage durant cette année, pour Le connaître d’avantage, L’aimer d’avantage et aimer Sa Présence, pour mieux faire Sa volonté en tout temps, dans l’amour et la miséricorde, et pour obtenir Sa direction et Son appui dans toutes nos situations et tous nos besoins.