La Bible est on ne peut plus claire à ce sujet et cela pourrait être amplement développé mais brièvement, l’on peut dire ce qui suit.

2 Corinthiens 6:14 déclare : “ Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? ” Bien que ce passage ne mentionne pas spécifiquement le mariage, il contient toutefois des principes et des applications absolues concernant le mariage ou le couple.

Le texte continue ainsi : “ Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial ? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle ? Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit : J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur ; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai.. ” (2 Corinthiens 6:15-17)

La Bible poursuit en disant “ Ne vous y trompez pas, les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs ” (1 Corinthiens 15:3). Le fait d’avoir des relations intimes, quelles qu’elles soient, avec un non-croyant, peut rapidement et facilement devenir quelque chose qui constitue un obstacle dans votre cheminement avec Christ. Nous sommes appelés à évangéliser les perdus, pas à avoir des relations intimes avec eux. Il n’y a rien de mal à avoir des amitiés de qualité avec les incrédules – mais nous ne pouvons guère aller plus loin. Si vous sortez avec un incrédule, honnêtement, quelle va être votre priorité ? La romance ou bien gagner son âme pour Christ ? Si vous étiez marié(e) avec un non-croyant, comment pourriez-vous cultiver une intimité spirituelle dans votre couple ? Comment construire un bon mariage si vous êtes en désaccord concernant le point le plus crucial de l’univers – le Seigneur Jésus-Christ ?

La vérité est que c’est toujours le croyant qui finit par faire les concessions les plus fortes, à savoir espacer dans le temps sa présence à l’église pour rendre un culte au Seigneur et puis, au niveau du couple, les décisions prises même en commun ne vont pas forcément aller dans le sens du conjoint croyant !

Que dire des croyants(es) qui, cherchant désespérément un compagnon de vie, ne se bougent pas pour rencontrer un autre croyant (le monde est vaste) mais succombent tellement rapidement au charme de gens qui ne suivent pas le Seigneur et, parfois, en pensant qu’ils vont obtenir la conversion du non-croyant alors que c’est bien souvent le contraire qui se passe, le croyant étant peu à peu réduit au silence.

Ne minimisons pas ce que dit la Parole de Dieu ; si elle le dit aussi solennellement, c’est un avertissement pour notre bien, ne croyons pas qu’on peut savoir mieux que Dieu lui-même ce qui nous convient, c’est de la prétention et surtout, ne prenons pas notre volonté pour la volonté de Dieu.

Les versets que nous avons lus ci-dessus sont clairs et nets et peu sujets à interprétation ; nous ne pouvons donc pas utiliser la Bible pour aller dans le sens où nous voulons aller car c’est là un chemin qu’elle nous barre ; même si nous demeurons libres de nous fourvoyer, le Seigneur nous aura prévenu, et il l’a écrit dans Sa Parole, de façon à ce que cela demeure comme un avertissement signé.