Nous vivons une époque à laquelle existe une tendance à hausser les épaules lorsqu’on est confronté à l’erreur. Au lieu de demander, comme Pilate : “Qu’est-ce que la vérité ?”, l’homme postmoderne dit : “Rien n’est vrai” ou bien “La vérité existe, mais nous ne pouvons pas la connaître.” ?Nous avons grandi en étant habitués à être trompés et beaucoup de gens semble s’accommoder de la notion selon laquelle la Bible contient aussi des erreurs.

La doctrine de l’inerrance biblique est très importante car la vérité est importante. Ce fait se reflète dans le caractère de Dieu et est fondamental pour notre compréhension de tout ce qu’enseigne la Bible. Voici quelques raisons pour lesquelles nous devons croire absolument en l’inerrance biblique :

1. La Bible elle-même déclare être parfaite : “ Les paroles de l’Éternel sont des paroles pures ; Un argent éprouvé au creuset de la terre, Et sept fois épuré ” (Psaume 12:6). “ La loi de l’Éternel est parfaite, elle restaure l’âme ; Le témoignage de l’Éternel est véridique, il rend sage le simple ” (Psaume 19:7). “ Toute parole de Dieu est éprouvée. Il est un bouclier pour ceux qui se réfugient en lui ” (Proverbes 30:5). Ces affirmations de pureté sont des déclarations absolues. Notez qu’il n’est pas dit “Presque toutes les Paroles de Dieu sont pures” ou “l’Ecriture est presque parfaite.” La Bible revendique pour elle-même une entière perfection, qui ne donne aucune prise à des théories de “perfection partielle”

2. La Bible s’étaye elle-même ou tombe complètement. Si on découvrait qu’un journal important contenait quotidiennement certaines erreurs, il serait rapidement discrédité. Il n’y aurait pas de différence si l’on disait : “Toutes les erreurs étaient confinées à la page 3.” Pour qu’un journal puisse être fiable dans toutes ses sections, il doit être véridique dans tout son contenu. De la même manière, si la Bible était inexacte quand elle parle de géologie, pourquoi serait-elle fiable dans sa théologie ? Ou bien ce document est fiable ou il ne l’est pas.

3. La Bible est le reflet de son Auteur. Tous les livres le sont. La Bible a été écrite par Dieu lui-même, œuvrant à travers des auteurs humains au moyen d’un processus appelé “inspiration” 2 Timothée 3/16 dit : “ Toute Écriture est inspirée de Dieu ” (littéralement, “est respirée par Dieu”)

2 Pierre 1/21 : ” Car ce n’est nullement par une volonté humaine qu’une prophétie a jamais été présentée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu

Jérémie 1/2 ” La parole de l’Éternel lui fut adressée au temps de Josias, fils d’Amôn, roi de Juda, la treizième année de son règne

Nous croyons que Dieu, qui a créé l’univers, est capable d’écrire un livre. Et que le Dieu qui est parfait est capable d’écrire un livre parfait. La question n’est pas seulement : “la Bible contient-elle une erreur ?” mais “Dieu peut-il commettre une erreur ?”. Si la Bible contient vraiment des erreurs, alors Dieu n’est pas omniscient et est capable Lui-même de commettre des erreurs. Si la Bible contient des informations erronées, alors Dieu n’est pas véridique, mais est un menteur. Si la Bible contient des contradictions, alors Dieu est l’auteur de la confusion.

En d’autres termes, si l’inerrance biblique n’est pas vraie, alors Dieu n’est pas Dieu.

4. La Bible nous juge, pas l’inverse. “ Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus acérée qu’aucune épée à double tranchant ; elle pénètre jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ; elle est juge des sentiments et des pensées du cœur ” (Hébreux 4:12).

Notez bien la relation entre “le cœur” et “la Parole”. La Parole examine ; le cœur est examiné. Le fait de raccommoder des parties de la Parole pour quelque raison que ce soit, c’est mettre sa tête à l’envers. Nous devenons les examinateurs et la Parole doit être soumise à notre manière supérieure de la scruter. Cependant, Dieu dit : “ Toi plutôt, qui es-tu pour discuter avec Dieu ? Le vase modelé dira-t-il au modeleur : Pourquoi m’as-tu fait ainsi ? ” (Romains 9:20).

5. Le message de la Bible doit être pris comme un tout. Ce n’est pas un mélange de doctrine sur le fait que nous avons le libre arbitre. Beaucoup de gens aiment les versets qui disent que Dieu les aime, mais ils n’aiment pas ceux qui disent que Dieu jugera les pécheurs. Or, nous ne pouvons tout simplement pas sortir et choisir ceux que nous aimons et rejeter les autres. Si la Bible est erronée concernant l’enfer, par exemple, alors qui dit qu’il est véridique de parler du ciel – ou sur autre chose ?

Si la Bible ne peut contenir de façon véridique les détails concernant la création, alors sans doute ne peut-on se fier aux détails sur le salut. Si l’histoire de Jonas est un mythe, alors l’histoire de Jésus aussi. Au contraire, Dieu a dit ce qu’il a dit et la Bible nous présente un portrait complet de qui est Dieu. “ A toujours, ô Éternel ! Ta parole subsiste dans les cieux ” (Psaume 119:89).

6. La Bible est notre seule norme pour la foi et la pratique. Si elle n’est pas fiable, alors sur quoi baser nos croyances ? Jésus demande notre confiance et cela inclut se confier en ce qu’Il dit dans Sa Parole. Jean 6/67-69 est un beau passage. Jésus venait juste de constater le départ de plusieurs qui disaient le suivre. Ensuite, il s’est tourné vers ses disciples et leur a demandé : ” Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller ? Simon Pierre lui répondit : Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. Et nous avons cru, et nous avons connu que c’est toi le Christ, le Saint de Dieu ” Ayons la même confiance dans le Seigneur et en Ses paroles de vie.

Rien de ce que nous déclarons ici ne doit pris comme un refus d’une véritable étude. L’inerrance biblique ne signifie pas que nous devions cesser d’utiliser notre intelligence ou accepter aveuglément ce que dit la Bible. Nous sommes exhortés à étudier la Parole :

2 Timothée 2/15 : ” Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme qui a fait ses preuves, un ouvrier qui n’a pas à rougir et qui dispense avec droiture la parole de la vérité ” Et ceux qui sondent les Ecritures sont loués : Actes 17/11 ” ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact “.

Nous reconnaissons aussi qu’il y a des textes difficiles dans la Bible ainsi que des vrais désaccords sur son interprétation. Notre objectif est de nous approcher avec crainte et révérence de l’Ecriture et dans la prière et lorsque nous trouvons quelque chose que nous ne comprenons pas, prions plus intensément t, étudions davantage et – si même nous n’avons pas la réponse – reconnaissons humblement nos propres limites face à la parfaite Parole de Dieu.