De tous temps, les religions créées par les hommes pour parvenir à satisfaire Dieu ou des divinités multiples ont mis en avant la nécessité de gagner le salut ou le Ciel par le biais de bonnes œuvres.

Ainsi, les Egyptiens pensaient-ils que, dans l’au-delà, il y avait un jugement avec une balance pesant les œuvres bonnes et les œuvres mauvaises, le poids de l’une ou l’autre déterminant la destinée éternelle du défunt.

En fait, force est de constater que la religion est l’effort de l’homme pour atteindre Dieu et, souvent, ce sont les oeuvres bonnes qui sont mises en avant. L’orgueil de l’homme est tel qu’il prétend pouvoir revendiquer des mérites pour avoir accompli le bien, de façon à gagner son salut. Ce n’est bien entendu que de l’auto-suffisance car c’est oser clamer que l’homme peut se sauver par lui-même.

Un tableau célèbre peint par Michel-Ange représente la main de Dieu se tendant vers les hommes et l’homme qui, dans sa prétention, tente d’atteindre Dieu par ses propres efforts.

Le véritable christianisme est biblique, c’est-à-dire qu’il est conforme à ce que dit la Bible. Or, la Bible nous montre que Dieu a tendu sa main à l’homme et qu’il a usé de miséricorde (Dieu a vu notre misère et nous a tendu la corde du salut en Jésus-Christ).

Jésus-Christ a concrétisé cette miséricorde en venant accomplir parfaitement le salut des hommes.

Pourtant, force est de constater que bon nombre de religions persistent à vouloir accomplir des œuvres bonnes pour gagner la félicité après la mort : les Témoins de Jéhovah et les Mormons font partie de ceux-là, les Musulmans doivent pratiquer les 5 piliers de l’Islam pour être considérés comme de bons Musulmans et les Catholiques doivent s’imposer le respect de divers sacrements tels le baptême, la communion et toutes sortes de rites.

Toutefois, la Bible enseigne qu’on ne peut gagner soi-même son salut, car c’est un don gratuit de Dieu que nous ne méritons pas.

Ephésiens 2 :8-9 « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. »

Tite 3 :5 « il nous a sauvés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le bain de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit. »

La Bible déclare de façon répétée que le salut s’obtient par la foi et jamais par les oeuvres bonnes :

Romains 3 :28 « Car nous pensons que l’homme est justifié par la foi, sans les oeuvres de la loi. »

Galates 3 :8 « Aussi l’Ecriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, a d’avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham : Toutes les nations seront bénies en toi ! »

Comment devient-on enfant de Dieu ? Pas par les œuvres !

Galates 3 :26 « Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ » Paul s’adresse ici à ceux qui ont placé leur foi en Jésus comme Sauveur.

Les Pharisiens et les bonnes œuvres

Les hommes religieux juifs de l’époque de Jésus étaient les Pharisiens ; ils étaient convaincus qu’en faisant de bonnes œuvres, ils obtiendraient le salut, mais Jésus leur a enseigné la vérité.

Dans l’Evangile de Marc, on trouve les Pharisiens et les scribes demandant à Jésus :

« Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens, mais prennent-ils leur repas avec des mains impures ? » (Marc 7 :5).

Et de s’attirer cette réprimande de Jésus : « Vous rejetez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition. » (Marc 7 :9).

Quelle tragédie ! En donnant plus de valeur à la tradition qu’à la Parole de Dieu, les Pharisiens ont en réalité rejeté le commandement de Dieu.

Jésus leur a encore fait ce reproche : « vous annulez ainsi la parole de Dieu par votre tradition, que vous avez établie. Et vous faites beaucoup d’autres choses semblables. » (Marc 7 :13).

N’est-ce pas ce que font beaucoup de gens : ils placent la tradition (rites, habitudes, superstitions, sacrements…) au-dessus de la Parole de Dieu que, bien souvent, ils écartent et ne lisent pas ?

Les Pharisiens étaient convaincus que le salut pouvait s’obtenir par de bonnes oeuvres, mais Jésus-Christ savait que les bonnes œuvres ne sauveraient jamais personne.

Galates 2 :16 « Néanmoins, sachant que ce n’est pas par les oeuvres de la loi que l’homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d’être justifiés par la foi en Christ et non par les oeuvres de la loi, parce que personne ne sera justifié par les oeuvres de la loi. »

Romains 5 :1 « Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ. »

Les bonnes œuvres ne sont pas suffisantes

Considérons les enseignements de Jésus-Christ quant à la valeur des œuvres bonnes en ce qui con cerne le salut de l’âme.

Matthieu 7 :21-22 « Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? »

Cette foule de gens va être éternellement déçue en entendant Jésus dire :

Matthieu 7 :23 « Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité »

Hélas, beaucoup de gens se rendront compte trop tard que leurs bonnes œuvres ne pouvaient pas les sauver. Une fois basculés dans l’éternité, beaucoup réaliseront qu’ils étaient demeurés sous la condamnation de leur état de péché pour n’avoir pas cru en Jésus le Sauveur venu mourir sur la croix pour eux et les tourments éternels seront leur lot.

L’apôtre Paul a fait cette déclaration importante au sujet des bonnes oeuvres :

Galates 2 :21 « Je ne rejette pas la grâce de Dieu ; car si la justice s’obtient par la loi, Christ est donc mort en vain »

En d’autres termes, si on pouvait gagner le Ciel par le biais des bonnes œuvres, alors Jésus aurait souffert la mort horrible de la croix en vain.

Or, il n’est pas mort en vain. Les Ecritures affirment que Jésus a donné sa vie car il n’y avait pas d’autre manière pour nous de prétendre au pardon de nos péchés.

Le seul chemin pour devenir enfant de Dieu est la foi en Christ. Jamais nous ne pourrons obtenir la vie éternelle grâce aux bonnes œuvres.

La Bible présente clairement ce qu’est la volonté de Dieu :

« Celui qui croit en lui n’est pas jugé ; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu » (Jean 3 :18)

Jésus lui-même déclare cette vérité :

« La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. » (Jean 6 :40).

Conclusion : Chers amis, qui que vous soyez, vous avez le choix mais vous devez décider.

Croirez-vous en la Parole de Dieu et accepterez-vous le don gratuit du salut par Jésus-Christ ou croirez-vous aux traditions établies par les hommes, enseignant que le salut doit être gagné par le moyen de bonnes œuvres ?

Vous ne pouvez en fait choisir une doctrine qui soit contraire à la Bible, car cette contradiction sera l’amorce d’une rébellion délibérée de votre part à la volonté exprimée par Dieu dans sa Parole.

Ma prière est que vous preniez la bonne décision. Si vous choisissez de recevoir le don gratuit du salut de Dieu, sachez que vous vous inscrivez ainsi dans le Plan de salut de Dieu pour l’humanité.

Jean 6 :29 « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé ».

Venez directement à Jésus, courbez votre tête et demandez-lui de pardonner vos péchés et accueillez-le comme le conducteur de votre vie. Il vous pardonnera et vous purifiera, il fera de vous son enfant et vous apportera sa paix incomparable et sa joie inaltérable.

En croyant simplement qu’il a tout accompli pour vous sur la croix, vous serez sauvés et vous le réaliserez intérieurement et en aurez très vite l’assurance.

Que Dieu vous bénisse !