L’expiation (3ème partie)

Souverain_sacrificateur

 

Nous allons à nouveau reprendre le fil de Lévitique 16 afin de voir un nouvel aspect de l’œuvre de salut que réalisait le souverain sacrificateur.

Aaron se mettait à deux reprises derrière le voile durant le jour de l’expiation.

Nous y voyons un symbole des deux fois où Christ est monté au troisième ciel après Sa résurrection.

I – L’œuvre du souverain sacrificateur, Aaron

  1. Lév 16/12 Aaron et la première fois derrière le voile

Il prendra un brasier plein de charbons ardents ôtés de dessus l’autel devant l’Eternel, et de deux poignées de parfum odoriférant en poudre ; il portera ces choses au-delà du voile

Avec le sang de son taureau et avec l’encensoir, il entre dans le Lieu Très Saint (au-delà du voile) et ensuite, il sort.

  1. Lév 16/15-19 Aaron et la seconde fois derrière le voile

Il égorgera le bouc expiatoire pour le peuple, et il en portera le sang au-delà du voile. Il fera avec ce sang comme il a fait avec le sang du taureau, il en fera l’aspersion sur le propitiatoire et devant le propitiatoire. C’est ainsi qu’il fera l’expiation pour le sanctuaire à cause des impuretés des enfants d’Israël et de toutes les transgressions par lesquelles ils ont péché. Il fera de même pour la tente d’assignation, qui est avec eux au milieu de leurs impuretés. Il n’y aura personne dans la tente d’assignation lorsqu’il entrera pour faire l’expiation dans le sanctuaire, jusqu’à ce qu’il en sorte. Il fera l’expiation pour lui et pour sa maison, et pour toute l’assemblée d’Israël. En sortant, il ira vers l’autel qui est devant l’Eternel, et il fera l’expiation pour l’autel ; il prendra du sang du taureau et du bouc, et il en mettra sur les cornes de l’autel tout autour. Il fera avec son doigt sept fois l’aspersion du sang sur l’autel ; il le purifiera et le sanctifiera, à cause des impuretés des enfants d’Israël.”

– v 15 : avec le sang du bouc mâle pour le peuple, il entre à nouveau au-delà du voile.

– v 16-18 : ensuite, il sort (en répandant le sang) et il arrive jusqu’à l’autel dans le parvis.

– v 19 : Quand il arrive à l’autel, il répand le sang dessus aussi.

  1. Lév 16/23-24

Aaron entrera dans la tente d’assignation ; il quittera les vêtements de lin qu’il avait mis en entrant dans le sanctuaire, et il les déposera là. Il lavera son corps avec de l’eau dans un lieu saint, et reprendra ses vêtements. Puis il sortira, offrira son holocauste et l’holocauste du peuple, et fera l’expiation pour lui et pour le peuple.”

– il entre dans le tabernacle – dans le sanctuaire (Le Lieu Saint) et change de vêtements : il enlève le vêtement de lin et revêt à nouveau ses vêtements de souverain sacrificateur.

Ce sont les vêtements sacrés, pour la dignité et la beauté.

Tu feras à Aaron, ton frère, des vêtements sacrés, pour marquer sa dignité et pour lui servir de parure.” (Ex 28/2)

– après avoir revêtu les vêtements “glorieux”, il sort vers le peuple et là… Il fait l’expiation pour lui et pour le peuple en offrant l’holocauste (Lév 16/3,5 : Ce sont les 2 moutons).

  1. En résumé :

– il entre et sort du Lieu Très Saint (au-delà du voile) deux fois.

– après la seconde fois au-delà du voile, Aaron sort dans son “vêtement de gloire” et, sur la base des offrandes qu’il vient de faire (pour l’expiation), il offre un holocauste pour ôter le péché du peuple.

II – L’œuvre du Souverain Sacrificateur Jésus

  1. Christ et la première fois au-delà du voile

Christ entre dans le Lieu Très Saint. Le jour où Christ est ressuscité, il a rencontré Marie et lui a dit quelque chose d’intéressant.

Cependant Marie se tenait dehors près du sépulcre, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour regarder dans le sépulcre ;  et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à la place où avait été couché le corps de Jésus, l’un à la tête, l’autre aux pieds. Ils lui dirent : Femme, pourquoi pleures-tu ? Elle leur répondit: Parce qu’ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais où ils l’ont mis. En disant cela, elle se retourna, et elle vit Jésus debout ; mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui dit : Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit : Seigneur, si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et je le prendrai. Jésus lui dit : Marie ! Elle se retourna, et lui dit en hébreu : Rabbouni ! C’est-à-dire, Maître !  Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.” (Jean 20/11-17)

Au v 17, il lui dit : “ne me touche pas”. Pourquoi ? Christ donne la raison à la suite du verser. Elle ne doit pas le toucher car “ car je ne suis pas encore monté vers mon Père”. C’est très différent de ce que Christ dit dans d’autres passages, notamment dans le même évangile, même chapitre.

Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d’eux, et dit : La paix soit avec vous !  Puis il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois.” (Jean 20/26-27)

Quelle en est l’explication ? C’est ce que nous voyons en symbole avec Aaron, en Lévitique 16. Immédiatement après Sa résurrection, Christ rencontre Marie. Mais il est “en chemin” vers le troisième ciel (au-delà du voile, dans la présence du Père) avec Son sang.

Christ entre dans le véritable Lieu Très Saint, comme Aaron dans celui du tabernacle, et il présente Son sang (le sang du sacrifice substitutif) pour l’expiation du péché.

Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir ; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’est pas construit de main d’homme, c’est-à-dire, qui n’est pas de cette création ;  et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d’une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair,  combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s’est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant !” (Héb 9/11-14)

Et la Bible est claire sur le fait qu’il y a amené Son propre sang :

– évidemment, Sa souffrance et sa mort faisaient partie de l’œuvre de notre expiation. ” Il a plu à l’Eternel de le briser par la souffrance …  Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours ; Et l’œuvre de l’Eternel prospérera entre ses mains. A cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards ; Par sa connaissance mon serviteur juste justifiera beaucoup d’hommes, Et il se chargera de leurs iniquités.” (Es 53/10-11)

– mais Il a aussi dû emmener Son sang physique au Lieu Très Saint (au troisième ciel, dans la présence du Père) pour achever l’œuvre.

– nous voyons en Aggée 2/12-13 la raison pour laquelle Marie n’a pu le toucher. Si elle l’avait touché, elle aurait contaminé l’offrande sainte que Christ emportait au Père (souvenez-vous qu’en tant que pécheresse, elle était morte, contaminée et immonde).

Si quelqu’un porte dans le pan de son vêtement de la chair consacrée, et qu’il touche avec son vêtement du pain, des mets, du vin, de l’huile, ou un aliment quelconque, ces choses seront-elles sanctifiées ? Les sacrificateurs répondirent : Non !  Et Aggée dit : Si quelqu’un souillé par le contact d’un cadavre touche toutes ces choses, seront-elles souillées ? Les sacrificateurs répondirent : Elles seront souillées.” (Aggée 2/12-13)

– Chris test notre propitiation (notre Sacrifice substitutif qui rend le Père propice envers nous) et Il en est ainsi “par le moyen de la foi en Son sang” (pas seulement en Sa souffrance et sa mort, la Bible dit que c’est par la foi en Son sang également). ” et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu’il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience” (Rom 3/24-25)

Souvenez-vous de l’encens (le parfum) d’Aaron. Quand Aaron est entré pour la première fois au-delà du voile le jour de l’expiation, il a offert le sang avec le parfum – le parfum de bonne odeur.

Quand Christ est entré la première fois au troisième ciel avec Son propre sang (après Son sacrifice sur la croix), Dieu le Père a accepté le sacrifice et est devenu propice aux pécheurs. En effet, au sens figuré, le ciel s’est rempli de l’odeur agréable.  Dieu n’est plus en colère contre les pécheurs qui avaient (et ont) le sacrifice.

Christ sort du Lieu Très Saint. Après être entré la première fois, Aaron est sorti du Lieu Très Saint et Christ aussi. Christ est sorti du troisième ciel également. Souvenez-vous. Il sort de la tombe, tombe sur Marie (“ne me touche pas car je ne suis pas encore monté vers le Père avec mon sang”). Ensuite, il monte et entre dans le troisième ciel pour présenter Son sang et achever l’œuvre d’expiation.

Le ciel se remplit de l’odeur agréable de l’allégresse et de la joie provenant de l’œuvre de Christ et de la gloire de Dieu.

Ensuite, Christ sort et revient sur terre pour être parmi le peuple pendant 40 jours de plus.

Théophile, j’ai parlé, dans mon premier livre, de tout ce que Jésus a commencé de faire et d’enseigner dès le commencement jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir donné ses ordres, par le Saint-Esprit, aux apôtres qu’il avait choisis. Après qu’il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu.” (Actes 1/1-3)

Et quand il est revenu sur la terre, c’était “touchez-moi tous”.

voici, Jésus vint à leur rencontre, et dit : Je vous salue. Elles s’approchèrent pour saisir ses pieds, et elles se prosternèrent devant lui.” (Matthieu 28/9)

Puis il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois.” (Jean 20/27)

Pensez au symbole ici.

– Lév 16/15 Quand Aaron est sorti après être allé au-delà du voile la première fois, il est allé égorger le bouc mâle en expiation pour le péché (et les péchés) du peuple.

– évidemment, Christ ne s’est pas offert Lui-même à nouveau. Mais quand il est sorti de la présence du Père, après avoir présenté Son sang, Il est revenu sur la terre (vers le peuple) pour “appliquer son sacrifice” ici sur la terre pour l’expiation du péché et des péchés du peuple humain.

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,  et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.” (Matthieu 28/19-20) Voir aussi Marc 16/15 ; Luc 24/46-47 ; Jean 20/21 ; Actes 1/8).

Il sort et nous charge du message du salut en Lui. C’est un message pour toute l’humanité.

– nous voyons l’expiation pour le peuple d’Israël après la première fois où Aaron est allé au-delà du voile.

– nous voyons l’expiation pour le genre humain s’appliquer au genre humain après la première fois où Christ est monté au troisième ciel.

  1. Christ et la seconde fois au-delà du voile

Christ entre la seconde fois dans le Lieu Très Saint. Aaron est entré la seconde fois au-delà du voile, dans le Lieu Très Saint, avec le sang du bouc mâle.

Après les 40 jours sur terre, Christ est monté à nouveau au troisième ciel et par conséquent, il y entre pour la seconde fois.

Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu’ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux.” (Actes 1/9)

Chris test sorti la seconde fois du Lieu Très Saint. Or, dans Lév 16/16-24, Aaron est sorti du Lieu Très Saint ce jour-là. Et quand il est sorti, il est allé purifier le Lieu Saint, en répandant le sang.

Même à l’autel dans le parvis, il sort en appliquant le sang du sacrifice.

Aux v 23-24, cette fois quand il sort, Aaron change de vêtement. Il met de côté le vêtement simple et humble en lin et se revêt de ses vêtements pour la gloire, l’honneur et la parure.

Revêtu de gloire, il fait l’holocauste qui est aussi pour l’expiation du péché du peuple d’Israël. Christ, notre Souverain Sacrificateur, n’est pas encore sorti du Lieu Très Saint. Il est monté au troisième ciel (au-delà du voile) et il reviendra.

Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu’ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux.  Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu’il s’en allait, voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent,  et dirent : Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel.” (Actes 1/9-11)

La prochaine fois que Christ sortira du Lieu Très Saint (de la présence du Père), ce sera pour sa seconde venue. Lors de la seconde venue, Il ne viendra pas revêtu d’humilité, comme la première fois (comme Aaron vêtu de lin). Lors de sa seconde venue, Christ revêtira Son vêtement de gloire, d’honneur et de parure.

De plus, comme Aron sortait du Lieu Très Saint, en arrosant tout avec le sang jusqu’au parvis (en purifiant le sanctuaire, le tabernacle et l’autel), ainsi Christ, lors de sa seconde venue, sortira du troisième ciel, viendra sur la terre et la purifiera de la malédiction que Dieu a prononcée sur elle en Genèse 3.

Tous les animaux deviendront domestiques, comme avant. ” Le loup habitera avec l’agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau ; Le veau, le lionceau, et le bétail qu’on engraisse, seront ensemble, Et un petit enfant les conduira. La vache et l’ourse auront un même pâturage, Leurs petits un même gîte ; Et le lion, comme le bœuf, mangera de la paille. Le nourrisson s’ébattra sur l’antre de la vipère, Et l’enfant sevré mettra sa main dans la caverne du basilic. Il ne se fera ni tort ni dommage Sur toute ma montagne sainte ; Car la terre sera remplie de la connaissance de l’Eternel, Comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent.” (Es 11/6-9)

Le loup et l’agneau paîtront ensemble, Le lion, comme le bœuf, mangera de la paille, Et le serpent aura la poussière pour nourriture. Il ne se fera ni tort ni dommage Sur toute ma montagne sainte, Dit l’Eternel.” (Es 65/25)

Les gens auront à nouveau une longue vie comme dans les premiers chapitres de la Bible. ” Il n’y aura plus ni enfants ni vieillards Qui n’accomplissent leurs jours ; Car celui qui mourra à cent ans sera jeune, Et le pécheur âgé de cent ans sera maudit.” (Es 65/20)

La terre va produire des récoltes énormes et il semble que ce soit quatre fois par an (une pour chaque saison). Amos 9/13 décrit une récolte après les autres, durant toute l’année.

Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, Où le laboureur suivra de près le moissonneur, Et celui qui foule le raisin celui qui répand la semence, Où le moût ruissellera des montagnes Et coulera de toutes les collines.”

De même, comme Aaron a fait l’holocauste pour le peuple (après être sorti la seconde fois, déjà revêtu d’honneur et de gloire), ainsi Christ, lors de sa seconde venue, ôtera les péchés de la nation d’Israël et les effacera pour toujours.

Quand Christ reviendra en gloire, il ôtera le péché d’Israël. ” Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu’il est écrit : Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés ; Et ce sera mon alliance avec eux, Lorsque j’ôterai leurs péchés.” (Rom 11/26-27)

C’est ce que Pierre annonçait à Israël au cours de la première partie des Actes. ” Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés,  afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu’il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus-Christ que le ciel doit recevoir jusqu’aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes”. (Actes 3/19-21)

Quand la présence du Seigneur sera parmi le peuple à nouveau, Dieu effacera les péchés d’Israël. Cela se passera au cours de la seconde venue de Christ (quand le Père l’enverra à nouveau sur terre).

Cela arrivera juste avant le Millénium, le royaume messianique sur la terre quand Dieu ôtera la malédiction de la terre et qu’ainsi, il restaurera toutes choses comme elles étaient auparavant.

Cela ne s’est pas passé dans les premiers chapitres des Actes car la nation d’Israël a rejeté Jésus comme Roi et ainsi, Dieu a différé sa venue après l’époque de l’Eglise parmi les nations.

III – La part du peuple : que font les autres durant l’œuvre du Souverain Sacrificateur ?

  1. que croyez-vous que les israélites faisaient durant toute cette œuvre d’Aaron ?

Lév 16/29 ” C’est ici pour vous une loi perpétuelle : au septième mois, le dixième jour du mois, vous humilierez vos âmes, vous ne ferez aucun ouvrage, ni l’indigène, ni l’étranger qui séjourne au milieu de vous.”

Durant tout le jour de l’expiation, “vous ne ferez aucun ouvrage”. Ils ne travaillaient pas car c’était un jour de repos.  Ils ne faisaient pas non plus d’œuvres en vue de l’expiation car cela revenait au souverain sacrificateur, Aaron.

Le peuple ne faisait rien, Aaron faisait tout.

Lév 16/30 ” Car en ce jour on fera l’expiation pour vous, afin de vous purifier : vous serez purifiés de tous vos péchés devant l’Eternel.”

Si quelqu’un veut être purifié de tous ses péchés devant l’Eternel, il ne le sera pas par ses propres œuvres mais par sa foi en Jésus-Christ, le Souverain Sacrificateur et à cause de Son œuvre sur la croix.

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.” (Eph 2/8-9)

  1. Pensez à ce que les israélites pensaient durant ce jour de l’expiation

– Aaron entre pour la première fois (il disparaît de leur vue) et sort.

– Lév 16/1-2 ” L’Eternel parla à Moïse, après la mort des deux fils d’Aaron, qui moururent en se présentant devant l’Eternel. L’Eternel dit à Moïse : Parle à ton frère Aaron, afin qu’il n’entre pas en tout temps dans le sanctuaire, au dedans du voile, devant le propitiatoire qui est sur l’arche, de peur qu’il ne meure ; car j’apparaîtrai dans la nuée sur le propitiatoire.”

S’il ne fait pas l’œuvre exactement come Dieu le veut, il mourra. Imaginez l’attente des juifs en voyant leur souverain sacrificateur entrer dans la présence de Dieu – disparaitre de leur vue – et ensuite sortir.

La première fois fut quand Chris test mort et qu’il est ressuscité pour emporter son sang au troisième ciel. Seule Marie l’a vu jusqu’à ce qu’il sorte et se montre aux autres durant 40 jours. Or, Aaron est entre la seconde fois… et Christ aussi.

Imaginez le peuple d’Israël : tous avec leur regard sur la porte du tabernacle dans l’attente et l’espérance… espérant que leur souverain sacrificateur sorte pour être à nouveau parmi eux.

C4EST AINSI QUE NOUS DEVONS VIVRE CAR NOTRE Souverain Sacrificateur n’est pas encore sorti pour la seconde fois du Lieu Très Saint. Nous devons donc vivre ainsi tous les jours !

Nous devons porter nos regards sur les choses d’en haut, dans l’attente de la manifestation de Christ. ” Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.  Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire.” (Col 3/1-4)

Nous devons aimer ce jour o notre Sacrificateur sortira pour venir à nouveau vers nous. Ce doit donc être un jour que nous attendons de tout cœur. ” Désormais la couronne de justice m’est réservée ; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement.” (2 Tim 4/8)

Nous devons vivre chaque jour dans l’attente de ce jour où Christ viendra pour nous lors de l’Enlèvement. ” Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu.” (Héb 12/1-2)

Vivons ainsi car Christ, notre Souverain sacrificateur, sortira du Lieu Très Saint et viendra pour nous (2 Cor 4/16-5/15).

Regardons à notre bienheureuse espérance. ” en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ” (Tite 2/13)

qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres.” (Tite 2/14)

 

CONCLUSION :

Christ a réalisé l’œuvre de notre expiation. Il s’est sacrifié et a emporté son sang au-delà du voile, en le présentant devant le Père. Il est sorti et a passé 40 jours sur la terre avant Son ascension. Depuis qu’il est monté la seconde fois (Actes 1/9), il n’est pas ressorti mais il le fera bientôt.

C’est la grande espérance et l’attente du disciple (celui qui a reçu l’expiation de ses péchés).  Et c’est là un message d’espérance pour ceux qui n’ont pas Christ : aujourd’hui peut être le jour de votre salut car Christ veut vous sauver. Le voulez-vous ?