LES ANGES ET L’ORIGINE DU PECHE

 

L’Eternel répondit à Job du milieu de la tempête et dit: Qui est celui qui obscurcit mes desseins Par des discours sans intelligence ? Ceins tes reins comme un vaillant homme ; Je t’interrogerai, et tu m’instruiras. Où étais-tu quand je fondais la terre ? Dis-le, si tu as de l’intelligence. Qui en a fixé les dimensions, le sais-tu ? Ou qui a étendu sur elle le cordeau ? Sur quoi ses bases sont-elles appuyées ? Ou qui en a posé la pierre angulaire, Alors que les étoiles du matin éclataient en chants d’allégresse, Et que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie ?” (Job 38/1-7)

L’une des premières œuvres de Dieu fut la création des anges, les “fils de Dieu”. Quand Dieu a répondu à Job, il lui a parlé de la création de la terre (celle de Genèse 1/1). (V7) Même avant la création de la terre, nous savons que Dieu avait créé les anges car ils étaient là, contemplant la formation de cette planète. Ils sont appelés “les étoiles de l’aube” et aussi “les fils de Dieu” (car ils étaient des créatures que Dieu a créées directement, pas par procréation, comme el est notre cas maintenant).

Ainsi, il nous faut étudier les œuvres de Dieu (et une étude de la théologie inclut les œuvres de Dieu), il n’y a pas de raison qui nous empêche de commencer par les anges. Il semble que leur création fut une des premières œuvres de Dieu faites en Genèse 1/1.

Qui sont ces anges ? Comment sont-ils ? Qu’ont-ils à voir avec nous ? Nous allons tenter de répondre à ces questions et à d’autres aussi.

Voyons d’abord les grands traits caractéristiques puis nous verrons ce qu’ils ont à voir avec l’origine du péché.

I – Qu’est-ce qu’un ange ?

  1. Les anges sont des êtres créés.

Louez l’Eternel ! Louez l’Eternel du haut des cieux ! Louez-le dans les lieux élevés ! Louez-le, vous tous ses anges ! Louez-le, vous toutes ses armées ! Louez-le, soleil et lune ! Louez-le, vous toutes, étoiles lumineuses ! Louez-le, cieux des cieux, Et vous, eaux qui êtes au-dessus des cieux ! Qu’ils louent le nom de l’Eternel ! Car il a commandé, et ils ont été créés.” (Ps 148/1-5)

Dans le dernier verset de ce texte (v 5), nous voyons qu’il est fait référence à ce qui a été mentionné précédemment et il est dit qu’ils ont été créés.

Les anges y sont mentionnés et c’est pour cela que nous devons comprendre qu’ils font partie de ce que Dieu a fait. Ce sont des créatures.

  1. Les anges sont des êtres spirituels qui (selon le dessein originel) servent Dieu

De plus, il dit des anges : Celui qui fait de ses anges des vents, Et de ses serviteurs une flamme de feu.” (Héb 1/7)

Et auquel des anges a-t-il jamais dit : Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ? Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ?” (Héb 1/13-14)

Beaucoup affirment que le terme “ange ” fait allusion à un “messager” et ils basent cette définition sur le terme grec. C’est exact car un ange peut être un messager mais il n’en est pas toujours ainsi.

Parfois, les anges dans la Bible sont des guerriers. Parfois, on les voit seulement louer Dieu. D’autres fois, ils protègent le peuple de Dieu ou ils œuvrent en sa faveur.

Aussi, je crois  que la définition doit être un peu plus large.

Au cours de cette étude, nous entendons utiliser cette définition : un ange est une créature spirituelle qui existe en tant que personne mais sans un corps physique. Dans cette définition, nous incluons les bons anges, les mauvais, l’archange (Michaël), Gabriel (le messager), les séraphins et aussi les chérubins.

Cependant, notre définition exclut un “Ange” spécial : l’Ange de l’Eternel (ou l’Ange du Seigneur). Il est Dieu lui-même se manifestant dans un corps parmi les hommes avant la naissance de Jésus (ce qu’on appelle une théophanie). Ainsi donc, notre définition nous limite aux anges créés – aux créatures.

Selon le dessein originel de Dieu pour les anges, ils existent pour Le servir, Lui, leur Seigneur et participer à Son plan pour la Création selon sa volonté parfaite.

Bénissez l’Eternel, vous ses anges, Qui êtes puissants en force, et qui exécutez ses ordres, En obéissant à la voix de sa parole ! Bénissez l’Eternel, vous toutes ses armées, Qui êtes ses serviteurs, et qui faites sa volonté !” (Ps 103/20-21)

Les anges sont des “ministres” du Créateur et des “administrateurs” qui travaillent au service du Seigneur. Aussi, au commencement, Dieu les a créés “séparés pour son usage”, ce qui est la définition biblique pour ce qui est “saint”. Tous les anges, au commencement, étaient “saints” car ils ont été créés pour servir le Seigneur en tant que Ses ministres et administrateurs.

Evidemment, tous les anges aujourd’hui ne sont pas “saints” mais nous n’allons pas encore en parler. Nous voulons considérer ce que la Bible dit au sujet des anges en général.

II – Comment sont les anges ?

  1. Ils sont forts

Dans le Psaume 103/20, nous voyons que la Bible dit que les anges sont puissants en force. Evidemment, ils ne sont pas omnipotents comme Dieu, leur puissance est limitée. Mais nous devons saisir qu’ils sont beaucoup plus puissants que les hommes (Ps 8/5 ; Héb 2/7-9) : ces passages rend évident ce qu’ils font et la réaction des hommes quand ils se manifestent).

  1. Ils sont intelligents

Il leur fut révélé que ce n’était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu’ils étaient les dispensateurs de ces choses, que vous ont annoncées maintenant ceux qui vous ont prêché l’Evangile par le Saint-Esprit envoyé du ciel, et dans lesquelles les anges désirent plonger leurs regards.” (1 Pi 1/12)

Nous savons que les anges ont un intellect (ils sont intelligents) car Pierre dit qu’ils “désirent plonger leurs regards” dans les choses qui sont en rapport avec notre salut par l’évangile de Jésus-Christ.

Cette curiosité reflète une capacité intellectuelle à pouvoir observer, raisonner, comparer et imaginer.

Bien qu’ils puissent avoir une connaissance beaucoup plus large que les êtres humains, ils ne sont pas omniscients. Leur connaissance a une limite. Dieu est le seul à tout savoir.

  1. Ils ont des émotions

Où étais-tu quand je fondais la terre ? Dis-le, si tu as de l’intelligence…Alors que les étoiles du matin éclataient en chants d’allégresse, Et que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie ?” (Job 38/4,7)

Il nous est aussi dit qu’il y a de la joie devant les anges de Dieu quand un pécheur se repent (Luc 15/10).

Nous savons qu’ils ont des émotions du fait qu’on les voit se réjouir quand Dieu a créé la terre et se réjouir aussi quand un pécheur se repent.

Luc 15/10 ne dit pas particulièrement que les anges se réjouissent mais qu’il y a de la joie devant eux quand un pécheur se repent.

Or, si nous comparons Luc 15/10 avec Job 38/7, en sachant que les anges ont la capacité de se réjouir, il n’y a pas de raison de ne pas dire que la joie du Seigneur se manifeste chez les anges aussi.

Il semble donc  que les anges ont des émotions très semblables aux nôtres (ils peuvent ressentir de la joie et peuvent aussi éprouver de la tristesse car il semble qu’ils aient toute la capacité émotionnelle que nous avons).

  1. Ils ont des corps spirituels

Dans presque tous les chapitres du Livre de l’Apocalypse, Jean parle au sujet des anges qu’il voit dans le ciel et autour du trône de Dieu.

Chaque ange qu’il voit a un type de corps – un corps qui ressemble à celui d’un homme. Il y a quelques exceptions à cela parmi les anges en général : les chérubins et les séraphins. Ils sont des créatures uniques (voir Ezéchiel 1/10 ; Es 6/1-7).

Or, quand nous parlons des anges de façon générale, nous pouvons dire qu’ils ont un type de corps mais il n’est pas de “chair et de sang” comme le nôtre. C’est plutôt un corps spirituel (c’est-à-dire un corps “céleste”, pour utiliser le terme de Paul dans 1 Cor 15/40).

En plus du corps spirituel, les anges ont la capacité de se manifester corporellement dans notre monde, parmi les hommes.

Parfois, ils apparaissent comme des hommes banals (il n’y a pas de femmes parmi les anges, ce sont tous des hommes et c’est pour cela que Christ dit qu’ils ne se marient pas – Matthieu 22/30).

Nous comprenons donc pourquoi l’Ecriture dit que des êtres humains ont donné hospitalité à des anges sans savoir qu’ils étaient des anges. “N’oubliez pas l’hospitalité ; car, en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir.” (Héb 13/2)

Ils peuvent ressembler aux hommes au point qu’on ne puisse pas distinguer entre un être humain et l’ange qui s’est manifesté à nous. Cependant, à d’autres occasions, quand ils apparaissent aux hommes, les anges suscitent leur crainte. Il semble qu’ils ont la capacité de se manifester avec toute leur gloire ou sans elle (pour se mêler en cachette aux hommes et remplir la tâche que Dieu leur a confiée).

Zacharie, le père de Jean le baptiste, a été submergé de terreur en voyant l’ange Gabriel. “Alors un ange du Seigneur apparut à Zacharie, et se tint debout à droite de l’autel des parfums. Zacharie fut troublé en le voyant, et la frayeur s’empara de lui.  Mais l’ange lui dit : Ne crains point, Zacharie ; car ta prière a été exaucée. Ta femme Elisabeth t’enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jean.” (Luc 1/11-13)

Marie a eu une réaction semblable à celle de Zacharie (et de fait, c’est pour cela que, très souvent, les premières paroles d’un ange sont : “ne crains pas”, ils suscitent la terreur quand ils apparaissent soudainement et en gloire).

Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande frayeur. Mais l’ange leur dit : Ne craignez point ; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie: c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez: vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche. Et soudain il se joignit à l’ange une multitude de l’armée céleste, louant Dieu et disant: Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée !” (Luc 2/8-14)

  1. Certains anges sont bons, d’autres méchants

Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent, mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel. Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.” (Apoc 12/7-9)

Bien que Dieu les ait tous créés dans la sainteté et sans péché, tous n’ont pas continué ainsi. Certains sont tombés dans le péché.

La Bible ne nous dit jamais combien il y a d’anges au total, ni combien sont tombés. Il nous est seulement dit qu’il y en a tant qu’ils sont innombrables pour nous. Or, de tous ces anges que Dieu a créés au commencement, certains sont bons (appelés saints, élus et anges de Dieu – Marc 8/38 ; 1 Tim 5/21) et les autres sont mauvais (appelés démons, esprits immondes et anges du diable – Lév 17/7 ; Matth 10/1 ; 25/41).

Il semble que Michaël, étant l’archange (le premier en rang au-dessus de tous les autres, c’est ce que veut dire le préfixe ARKH en grec), est le leader des bons anges de Dieu (voir aussi Dan 10/21 ; 12/1).

Or, l’archange Michel, lorsqu’il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, n’osa pas porter contre lui un jugement injurieux, mais il dit : Que le Seigneur te réprime !” (Jude 9)

Le chef du royaume de Perse m’a résisté vingt et un jours ; mais voici, Micaël, l’un des principaux chefs, est venu à mon secours, et je suis demeuré là auprès des rois de Perse.” (Dan 10/13)

Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent, mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel.” (Apoc 12/7-8)

Satan est le leader des anges déchus – ce sont “ses” anges. “Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.” (Matth 25/41)

III – Qu’ont à voir les anges avec l’origine du péché ?

1. Que s’est-il passé avec les anges (depuis leur création) ? Comment certains ont-ils péché et sont devenus les anges du diable ?

En fait, certains anges, à un certain moment du passé, ont choisi de pécher et ont suivi le diable dans leur rébellion contre Dieu.

Evidemment, tous les anges n’ont pas péché mais certains si (et au sein d’une quantité innombrable, ils sont néanmoins une bonne quantité).

De plus, comprenons que bien que Satan et ses anges aient déjà été jugés, trouvés coupables et condamnés à une éternité dans le lac de feu, leur sentence n’a pas encore été exécutée. En fait, ils ne sont pas emprisonnés puisqu’ils marchent ici sur la terre autour de nous.

Aussi, comment ce conflit a-t-il commencé entre le bien et le mal (entre Dieu et Satan) ? C’est là que nous voyons l’origine du péché.

Il semble qu’un tiers des anges sont tombés dans le péché à un certain moment du passé. “Un autre signe parut encore dans le ciel ; et voici, c’était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes. Sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel, et les jetait sur la terre. Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu’elle aurait enfanté.” (Apoc 12/3-4)

Satan a “entraîné”, “arraché” un tiers des anges (appelés “étoiles”, qui est un terme biblique commun pour eux : Apoc 1/20 ; Job 38/7). Cela signifie que le diable est à l’origine de la chute des anges. Il était en rapport avec leur péché car il les a “arrachés” (comme il l’a fait ensuite avec Eve).

Quand Satan (Lucifer, un chérubin) s’est rebellé contre Dieu, il a emmené un tiers des anges.

2. Quand cela s’est-il passé ?

Nous savons que la chute de Satan et de ses anges a eu lieu avant la Genèse 3 car dans le premier verset de ce chapitre, Satan apparaît dans sa forme déchue : le serpent qui séduit.

Par conséquent, nous devons localiser le “péché originel” (celui de Lucifer et de ses anges, celui de la grande rébellion angélique) dans un endroit des deux premiers chapitres de la Genèse.

En outre, nous savons que sa chute a eu lieu après la création de la terre, mentionnée en Genèse 1/1 car en Job 38/7, tous les anges louent Dieu pour Son œuvre belle et merveilleuse. Aussi, nous savons que nous devons localiser la rébellion après Genèse 1/1 et avant Genèse 3/1.

Si nous tenons compte de la suite de l’histoire de la création que nous voyons en Job 38, il n’est pas si difficile de comprendre quand a eu lieu la rébellion angélique et quelles en furent les conséquences.

Qui a fermé la mer avec des portes, Quand elle s’élança du sein maternel ; Quand je fis de la nuée son vêtement, Et de l’obscurité ses langes ; Quand je lui imposai ma loi, Et que je lui mis des barrières et des portes ; Quand je dis : Tu viendras jusqu’ici, tu n’iras pas au-delà ; Ici s’arrêtera l’orgueil de tes flots ?” (Job 38/8-11)

(v 8) Notez que juste après la création belle et originelle de la terre (en Job 38/7, qu’on retrouve en Genèse 1/1), il y a eu un déluge d’eau, un déluge différent de celui de Gen 6 à mon avis.

(v 9) A cause du déluge (ou pour le moins au moment du déluge), l’obscurité est entrée dans la création. Avant, il n’y avait pas de ténèbres et d’obscurité car Dieu est lumière et remplissait tout l’univers exactement comme il le fera après, dans l’éternité (Apoc 22/1-5).

(v 10) Avec le déluge et l’obscurité, Dieu a établi une division (“des barrières et des portes”) entre Lui et quelque chose (ou quelqu’un).

(v 11) Tout ce qui s’est passé après la première création parfaite et belle était lié à l’orgueil. Le “péché originel” de Satan était cela même : l’orgueil. “Par la grandeur de ton commerce Tu as été rempli de violence, et tu as péché ; Je te précipite de la montagne de Dieu, Et je te fais disparaître, chérubin protecteur, Du milieu des pierres étincelantes. Ton cœur s’est élevé à cause de ta beauté, Tu as corrompu ta sagesse par ton éclat ; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois.” (Ez 28/16-17)

Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l’aurore ! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations ! Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, J’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu ; Je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, A l’extrémité du septentrion ; Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très-Haut.” (Es 14/12-14)

5 fois, il est dit qu’il s’est exalté lui-même.

Il ne faut pas qu’il soit un nouveau converti, de peur qu’enflé d’orgueil il ne tombe sous le jugement du diable.” (1 Tim 3/6) L’exigence pour être pasteur est la maturité et l’expérience, pour qu’il ne tombe pas dans le même péché que le diable : l’orgueil.

Nous voyons les mêmes détails de Job 38 en Genèse 1. “Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide : il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.” (Gen 1/1-2)

Dans le premier verset, nous voyons la création originelle, belle et merveilleuse, qui a inspiré la louange et la joie de tous les anges en Job 38/7.

Ensuite, au verset 2, le monde est obscur, sous l’eau et avec une division entre la création “en-dessous” et Dieu “en haut” (l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus de la partie d’en eau des eaux).

C’est donc entre Gen 1/1 et Gen 1/2 que doit se situer la chute angélique.

Satan a monté une rébellion avec un tiers des anges et il en est résulté la ruine de la création.

Ezéchiel 28/11-19 nous donne beaucoup de détails sur l’état originel de Satan en tant que Lucifer, le grand chérubin protecteur. Aux v 16 et 18 : avant sa chute, il “commerçait” avec quelqu’un (et Dieu dit que ce commerce, trafic faisait partie de son péché). Lucifer a séduit et “arraché, entraîné” un tiers des anges avec son commerce (ses promesses creuses, il leur a promis quelque chose pour le suivre dans ses plans, exactement comme il l’a fait avec Eve par la suite dans le Jardin d’Eden et exactement comme il le fait avec nous actuellement).

Dans Esaïe 14/12-14, nous voyons plus de détails sur la rébellion quand Lucifer a péché contre Dieu. Le diable s’appelait auparavant Lucifer et quand il s’est rebellé, il avait 5 mauvais désirs dans son cœur – des désirs de superbe et d’orgueil. Il voulait s’élever lui-même, même au-dessus de Dieu. Ces désirs l’ont conduit à susciter une rébellion contre le Seigneur pour prendre le trône (le contrôle) de la création.

Satan, voulait régner et diriger toute la création comme s’il était Dieu lui-même (et jusqu’à la fin, ce désir de son cœur ne change pas : 2 Thess 2/3-4 ; Apoc 20/7-9).

Selon Apoc 12/3-4, Satan a entraîné un tiers des anges avec lui dans cette rébellion et selon Job 38/8-11, Dieu semble avoir tout arrêté par un déluge qui a rempli l’univers d’eau et a détruit la création originelle et parfaite, la laissant baigner dans l’eau et dans les ténèbres.

Dieu dit : Qu’il y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux. Et Dieu fit l’étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue. Et cela fut ainsi. Dieu appela l’étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le second jour.” (Gen 1/6-8)

C’est pour cela que le deuxième jour de la régénération de la création, pour faire les Cieux, Dieu a dû séparer les eaux d’en haut de celles qui sont en-dessous de la nouvelle expansion.

Et Dieu fit l’étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue. Et cela fut ainsi.” (Gen 1/7)

Dans cette expansion, Dieu a placé les étoiles, le soleil et la lune – c’est-à-dire l’espace, l’univers “Dieu dit : Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit ; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années ; et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi. Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit ; il fit aussi les étoiles. Dieu les plaça dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre, pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d’avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.” (Gen 1/14-18)

De plus, les oiseaux y volent – c’est notre atmosphère. Dieu appelle l’expansion (singulier) “cieux” (pluriel) : elle compte un second ciel (l’espace extérieur) et le premier (notre atmosphère).

Ces “cieux” étaient baignés dans l’eau avant le 2ème jour de la création car Dieu a arrêté la rébellion angélique par un déluge universel – un déluge qui a rempli l’univers d’eau.

3. Quelle importance cela revêt-il ?

A mon sens, la chute des anges se situe entre Gen 1/1 et Gen 1/2 et le Tohu et Bohu qui en résulte, c’est un désordre dû à un bouleversement cosmique causé par cette guerre qui a éclaté dans le Ciel.

Ce qui se passe ensuite avec l’homme quand Satan insinue le péché dans la création restaurée et une fois l’homme créé, est le reflet de ce qui s’est passé précédemment à l’échelle cosmique.

Il est important de comprendre la chute de Satan et de ses anges en Genèse 1/1 et 1/2 car elle est en rapport avec notre salut. L’apôtre Paul dit que notre salut aujourd’hui est comme quand Dieu a ordonné la lumière à la création obscure dans Genèse 1/3 (il établit un parallèle entre Gen 1/3 et notre salut). “Car Dieu, qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres ! a fait briller la lumière dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ”. (2 Cor 4/6)

Suivons les évènements depuis le début pour comprendre l’importance de ce sujet. Dans Genèse 1/1, Dieu a fait la création parfaite, sans péché, exactement comme il a fait l’homme, Adam, au départ : parfait et sans péché. Puis le péché est entré et en Genèse 1/2, nous voyons que la création était en ruines et dans les ténèbres, exactement comme l’homme après son  péché (il a été destitué de la gloire de Dieu et plongé dans les ténèbres, séparé de Dieu).

Or, en Genèse 1/3, comme Paul le dit en 2 Cor 4/6, Dieu a ordonné la lumière à la création détruite par le péché pour commencer une “régénération” de ce qui était mort et sans vie.

En Genèse 1/3, ce fut la lumière de Dieu qui entra dans la création détruite et marqua le commencement d’une régénération de ce qu’il avait créé auparavant, ce qui avait été détruit par le péché.

Dans 2 Cor 4/6, c’est la lumière de l’évangile de Jésus-Christ qui entre dans le cœur obscurci du pécheur pour le faire naître de nouveau et le régénérer – faire une nouvelle création de ce qui était détruit par le péché.

Selon 2 Cor 4/6, s’il n’y a pas une brèche entre Gen 1/1 et 1/2 où le péché originel a provoqué le jugement divin qui détruisit la création originelle, nous ne naissons pas dans le péché et n’avons donc pas besoin de Christ. Paul dit qu’exactement comme Dieu a ordonné à la lumière dans l’obscurité de Gen 1/3, ainsi ordonne-t-il la lumière de l’évangile dans le cœur obscurci du pécheur.

Si l’obscurité de Gen 1/2 n’est pas due au péché, alors celle de nos vies ne l’est pas non plus, quand nous ne connaissions pas Christ (voyez-vous l’importance de localiser la rébellion et le péché de Satan entre Gen 1/1 et 1/2 ? Si nous ne le faisons pas, la Bible “ne fonctionne pas” mais enseigne plutôt une hérésie.

Or, il est évident que la Bible dit qu’Adam a péché et à cause de cela, nous naissons tous dans le péché, déchus de la gloire de Dieu. Nous étions exactement comme la création de Gen 1/2 : ténèbres, péché, destruction, ruines ; le jugement de Dieu était sur nous. “Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ” (1 Cor 15/22)

C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché, … ” (Rom 5/12)

Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu” (Rom 3/23)

Le peuple qui marchait dans les ténèbres Voit une grande lumière ; Sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre de la mort Une lumière resplendit.” (Es 9/2)

afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés.” (Actes 26/18)

Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés” (Eph 2/1)

Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière !” (Eph 5/8)

qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour” (Col 1/13)

Nous constatons donc un parallèle de notre expérience du salut avec ce qui s’est passé quand Dieu a fait entrer Sa lumière dans la création de Gen 1/3. Dieu a tout fait parfaitement, le péché originel est entré et a tout ruiné, mais Il entre de nouveau dans Sa création déjà pécheresse pour projeter sa lumière et donner une vie nouvelle à ce qui auparavant était mort dans l’obscurité du péché.

Nous pouvons apprendre beaucoup concernant les anges mais nous ne devons pas non plus perdre l’opportunité d’apprendre d’eux.

Dieu a créé les anges et leur a donné l’opportunité de choisir entre le bien et le mal, entre lui obéir ou se rebeller contre Lui.

Il semble que le temps d’épreuve pour les anges ait eu lieu en Gen 1/1, avant Gen 1/2. Un tiers d’entre eux n’a pas réussi l’épreuve et s’est condamné au feu éternel (feu dont Christ dit que Dieu l’a préparé pour le diable et ses anges ; Matth 25/41).

Dieu nous a donné la même opportunité mais au lieu de seulement un tiers (comme pour les anges), nous nous sommes tous rebellés et avons échoué à l’épreuve. Nous avons tous péché et sommes donc par conséquent destitués de la gloire de Dieu (nous naissons dans le péché et vivons dans l’obscurité de la ruine causée par notre rébellion jusqu’à ce que Dieu entre dans nos vies avec la lumière de l’évangile).

Et c’est la grande différence entre nous et les anges : “Car assurément ce n’est pas à des anges qu’il vient en aide, mais c’est à la postérité d’Abraham.” (Héb 2/16)

Dieu s’est fait homme (pas ange) et il a souffert pour les hommes (pas pour les anges). Même si chacun de nous avons fait la même chose que ce qu’ont fait les anges du diable, nous avons une espérance qu’ils n’ont pas car c’est à nous que Dieu offre sa miséricorde, sa grâce, son amour, sa clémence, son pardon et même sa maison (le Ciel) en Son Fils, Jésus-Christ.

Dieu a préparé le châtiment éternel du feu éternel pour le diable et pour ses anges, pas pour les hommes – pas pour un seul être humain. Dieu ne veut qu’aucun aille en enfer ! C’est pour cela qu’il a demandé à Son Fils de mourir pour nos péchés.

CONCLUSION :

Pour l’inconverti : Dieu est entré dans votre vie par la lumière de l’évangile, mais vous devez réagir dans la repentance et la foi dans le Seigneur Jésus-Christ si vous voulez la régénération qu’il vous offre (le pardon des péchés et la vie éternelle, une vie nouvelle en Christ).

Pour le chrétien : Dieu est déjà entré dans nos vies avec la lumière de l’évangile et nous a déjà régénérés en Son Fils. Nous ne sommes plus ténèbres (nous ne sommes plus esclaves du péché), nous sommes devenus enfants de lumière. Marchons en tant que tels (en tant qu’esclaves de la justice) – marchons en Christ et prêchons Christ à ceux qui sont encore dans les ténèbres.

Lisez Ephésiens 5/1-20  et notez ce que Dieu dit nous concernant avec la lumière que nous devons être dans ce monde.

Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés ; et marchez dans la charité, à l’exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s’est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur. Que l’impudicité, qu’aucune espèce d’impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu’il convient à des saints. Qu’on n’entende ni paroles déshonnêtes, ni propos insensés, ni plaisanteries, choses qui sont contraires à la bienséance ; qu’on entende plutôt des actions de grâces. Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c’est-à-dire, idolâtre, n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. N’ayez donc aucune part avec eux. Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière ! Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité.  Examinez ce qui est agréable au Seigneur ; et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. Car il est honteux de dire ce qu’ils font en secret ; mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui est manifesté est lumière. C’est pour cela qu’il est dit : Réveille-toi, toi qui dors, Relève-toi d’entre les morts, Et Christ t’éclairera. Prenez donc garde de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages ; rachetez le temps, car les jours sont mauvais. C’est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. Ne vous enivrez pas de vin : c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit ; entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur ; rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ” (Eph 5/1-20)