LES ANGES DE DIEU

 

Nous avons eu l’occasion d’étudier quelque peu les anges mais approfondissons un peu ce que la Bible dit des anges restés fidèles au Seigneur.

I – Comment sont ces anges de Dieu ?

Bénissez l’Eternel, vous ses anges, Qui êtes puissants en force, et qui exécutez ses ordres, En obéissant à la voix de sa parole ! Bénissez l’Eternel, vous toutes ses armées, Qui êtes ses serviteurs, et qui faites sa volonté !” (Ps 103/20-21)

Ils sont très puissants. Ces créatures sont parmi les plus puissantes de la création de Dieu, beaucoup plus puissantes que nous, humains.

Ils sont obéissants à Dieu en tout point et toujours. Nous parlons des anges fidèles à Dieu, pas des démons.

Il semble que les anges soient passés par un temps d’épreuve (exactement comme nous) et certains ont échoué (les démons et Satan) mais pas la Majorité. Ils sont ceux qui sont obéissants et bons.

Ce sont des soldats (v 21). Les anges fidèles forment ce que la Bible appelle “les armées” de l’Eternel. Ce sont des soldats en guerre – les troupes de l’armée de Dieu. Ils font la guerre contre Ses ennemis.

Ce sont des ministres (qui sont aussi des soldats dans l’armée de Dieu) qui font la volonté de Dieu ; ils sont ses ministres pour mettre en œuvre toute tâche que le Seigneur leur donne. Ces ministres sont innombrables.

je vis, et j’ouïs une voix de beaucoup d’anges à l’entour du trône et des animaux et des anciens ; et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers” (Apoc 5/11)

II – Quel est le rapport entre les anges fidèles et les chrétiens ?

  1. Le chrétien a-t-il un ange gardien ?

Et auquel des anges a-t-il jamais dit : Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied ? Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ?” (Héb 1/13-14)

C’est l’une des questions les plus fréquentes concernant les anges et c’est l’une des erreurs les plus communes les concernant car non, nous n’avons pas des anges gardiens (comme on aurait un garde du corps personnel). Il y a beaucoup de confusion à ce sujet à cause d’une mauvaise compréhension d’Hébreux 1/14.

Evidemment, les anges existent, ils sont innombrables et ce sont des ministres de Dieu qui mettent en œuvre les tâches qu’Il leur assigne.

Cependant, l’idée que Diu a assigné un ange particulier à chaque saint individuellement est une idée sans aucune base biblique.

En effet, la Bible  ne dit rien au sujet des anges gardiens et tirer cette idée d’un verset comme Hébreux 1/14 est tordre la Bible pour lui faire dire ce qu’elle ne dit pas.

Hébreux 1/14 dit que les anges (les esprits) sont des ministres qui servent en faveur de ceux qui doivent hériter du salut. Le verset dit que les anges sont envoyés pour servir ceux qui seront héritiers du salut. Aucun chrétien n’est héritier du salut car il a déjà reçu le salut par la nouvelle naissance spirituelle. Ce n’est pas son héritage mais sa naissance. L’héritage d’un chrétien n’est pas le salut mais la récompense pour les œuvres qu’il accomplit après son salut. Aussi, Hébreux 1/14 ne parle pas d’un chrétien mais d’autres personnes qui doivent hériter le salut.

Sans entrer dans les détails fixons notre attention tout simplement sur le titre du livre dans lequel apparaît ce verset pour savoir de qui il s’agit : les Hébreux.

Presque tout l’activité des anges dont la Bible fait mention est en rapport direct avec la nation d’Israël, pas avec l’Eglise.

Paul mentionne les anges dans ses écrits (très peu) mais nous ne voyons pas l’activité des anges parmi nous comme on la voit dans la vie nationale d’Israël.

Pourquoi ? Pourquoi un chrétien n’-t-il pas autant besoin des anges ? Je crois que cela est dû à notre nouvelle naissance. Dieu lui-même demeure en nous !

Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.” (1 Jean 4/4)

Bien que nous ne puissions écarter la possibilité que les anges servent d’une manière quelconque les chrétiens (et nous le verrons).

Loin de nous d’ailleurs de mépriser l’activité de ces êtres particuliers dans le monde actuel. Mais posons-nous la question : avec Dieu lui-même demeurant en nous, de quelle nécessité nous serait un ange gardien ? Nous avons Dieu pour gardien !

Cependant les anges existent et nous entourent. Un bon exemple se situe dans 2 Rois 6 et l’histoire d’Elisée et de son serviteur.

Le serviteur de l’homme de Dieu se leva de bon matin et sortit ; et voici, une troupe entourait la ville, avec des chevaux et des chars. Et le serviteur dit à l’homme de Dieu : Ah ! Mon seigneur, comment ferons-nous ? Il répondit : Ne crains point, car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. Elisée pria, et dit : Eternel, ouvre ses yeux, pour qu’il voie. Et l’Eternel ouvrit les yeux du serviteur, qui vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu autour d’Elisée.” (2 Rois 6/15-17)

Le Seigneur a donné au serviteur d’Elisée une vision du monde spirituel qui l’entourait. La même chose nous entoure actuellement (les anges forment l’armée de Dieu et ils sont innombrables et en tant que ministres, ils exécutent les tâches que Dieu leur assigne) et ils travaillent encore.

Nous n’avons pas de le voir pour le savoir ? Nous le voyons dans la bible et cela est suffisant. Les anges existent donc et nous entourent et nous pouvons même dire qu’ils nous servent.

D’abord, les anges fidèles doivent servir pour freiner notre mauvaise conduite. Les anges voient ce que nous faisons chaque jour. Souvenons-nous du serviteur d’Elisée, comportons-nous en fonction de ce monde spirituel qui nous entoure et nous voit évoluer.

Ces anges servent aussi à nous encourager. Les anges sont proches de nous car ils s’intéressent à nos vies en Christ. ” il leur fut révélé que ce n’était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu’ils étaient les dispensateurs de ces choses, que vous ont annoncées maintenant ceux qui vous ont prêché l’Evangile par le Saint-Esprit envoyé du ciel, et dans lesquelles les anges désirent plonger leurs regards.” (1 Pi 1/12)

Nous avons donc des soldats de Dieu pas loin de nous.

  1. Les anges exécutent la volonté de Dieu, les tâches qu’il leur assigne

Cela est parfois lié à des interventions personnelles en faveur de saints au cours de leur vie. On le voit au cours de l’histoire d’Israël mais aussi aujourd’hui.

Dans Daniel 6/22, un ange a protégé Daniel dans la fosse aux lions. Dieu l’a donc fait à travers un ange qu’il an envoyé pour protéger physiquement Daniel. Dans Actes 5/19-20, un ange est venu libérer les apôtres de prison pour qu’ils puissent continuer à prêcher. Dans Actes 12/7-11, un ange a sauvé Pierre d’une mort certaine pour qu’il puisse continuer à servir Dieu dans le plan que le Seigneur avait pour lui. En Matthieu 4/11, quand Jésus était humainement fatigué et faible dans le désert (après 40 jour de jeûne et après avoir subi plusieurs attaques du diable), la Bible dit que des anges le servaient. Réfléchissons-y : Christ était Dieu, il avait l’Esprit de Dieu dont il était rempli. Mais malgré cela, humainement parlant, il avait un besoin et Dieu a suppléé à ce besoin par le moyen d’anges.

En Luc 22/43, nous voyons la même chose à Gethsémané juste avant la croix. Jésus priait et souffrait beaucoup et un ange est venu pour le fortifier. Bien que peu de versets nous parlent de l’activité des anges parmi nous, rien n’indique non plus qu’ils n’en ont pas.

Qui n’a pas expérimenté quelque chose qui aurait pu être l’œuvre d’un ange (éviter un accident de voiture, être épargné dans une rue obscure et dangereuse) ? Nous savons qu’ils sont autour de nous et visent à freiner la mauvaise conduite des hommes. Leur présence nous encourage car nous ne sommes pas seuls.

III – Nous devons faire attention sur cette question des anges

  1. Nous ne devons pas adorer les anges

Qu’aucun homme, sous une apparence d’humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu’il s’abandonne à ses visions et qu’il est enflé d’un vain orgueil par ses pensées charnelles” (Col 2/18)

Cela veut dire que nous n’avons pas à prier pour eux ni leur parler (car ce serait les prier). Parlons avec Dieu.

  1. Nous ne devons recevoir aucune révélation de la part d’un ange

Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème !” (Gal 1/8)

Dans la Bible, Dieu nous a donné toute la révélation qu’Il veut que nous détenions. L’Ecriture est suffisante et nous ne devons pas rechercher ni attendre plus de révélation directe de quelqu’un.

  1. Nous ne devons pas nous fier à une manifestation angélique

Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière.” (2 Cor 11/14)

Les anges (bons et mauvais) peuvent se manifester dans notre monde. Et les mauvais peuvent se déguiser pour apparaître comme des anges de lumière. Nous suivons ce que dit Dieu et sa p    arole, pas un ange (jamais !).

Ce fut un  ange (Moroni) qui a donné à Joseph Smith la doctrine des mormons. Ce fut un ange qui donné à Mahomet le contenu du Coran. Actuellement, beaucoup parlent de visions d’anges, de songes avec des anges et même de visions d’anges et ils veulent prétendre que Dieu les a envoyés pour leur donner une nouvelle révélation.

Il est possible qu’ils aient été envoyés pour une nouvelle révélation, sauf que ce n’est pas Dieu qui les a envoyés et ladite révélation n’a rien à voir avec le Seigneur.

Dieu nous a déjà indiqué d’om venait ce type de nouvelle révélation. ” Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons” (1 Tim 4/1)

Par ailleurs, Dieu a dit que ce type de nouvelle révélation vient aussi avec des signes, des prodiges et des miracles (faits par le pouvoir de Satan). ” Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement. L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés.” (2 Thess 2/8-10)

Toute apparition ou manifestation d’un ange aujourd’hui doit être évalué selon les Ecritures. Dans les Ecritures, ils apparaissent subrepticement et s’en vont immédiatement leur tâche exécutée.

L’évangéliste Franck Alexandre relate dans un de ses livres qu’au cours d’une mission, lui et l’équipe de pasteurs péruviens qui l’emmenait de la ville à un autre endroit par une route désertique, ils ont eu un accident qui aurait pu être plus grave, le véhicule était en feu quand des villageois sont sortis de nulle part avec des cruches d’eau qu’ils ont versé sur le feu qui s’est éteint. Ils ont disparu en marchant et il n’y avait pas un seul village alentour. C’est la preuve que les anges, quand ils apparaissent ou se manifestent, sont à l’image de leur créateur, ils marchent dans l’humilité et ne cherchent pas à impressionner ni à se mettre en avant. Voilà un critère scripturaire qui est respecté dans cette illustration.

CONCLUSION :

Terminons avec cette pensée : La Bible est suffisante, alors suivons ce qu’elle dit !

Nous avons voulu savoir ce que la Bible dit des anges et c’est intéressant et Dieu veut que nous apprenions sur ce sujet puisque Sa Parole l’évoque. Mais nous ne devons pas rechercher les anges. Ils existent pour la gloire de Dieu. Cherchons donc Dieu dans les pages de la Bible et dans la prière et non pas les manifestations d’anges dans nos vies.

Si les anges nous aident, c’est tant mieux, cela nous encourage ! Mais nous ne saurons pas avec certitude leur rôle dans notre vie tant que nous serons sur cette terre.

Ce que nous savons avec certitude, c’est qu’il y a un médiateur entre Dieu et les hommes et ce n’est pas un ange, c’est Jésus-Christ ! Marchons avec Lui en obéissant à Sa Parole comme ses autres ministres (les anges). Prions-le, cherchons-le, soyons-lui agréables car toute autre direction sur laquelle, nous centrerions notre vie est de l’idolâtrie.