LA TIEDEUR OU LA TERRE DU MILIEU

 

Qui ne connaît la Terre du Milieu, évoquée dans la saga du Seigneur des Anneaux par Tolkien et adapté au cinéma.

Réfléchissons à l’heure où les enfants d’Israël devaient entrer dans la terre de Canaan. Il y avait chez eux beaucoup d’attentes mais aussi des appréhensions, un désir de changement mais en même temps la peur de l’inconnu. Ces attitudes sont toujours celles qui nous accompagnent lorsque nous devons franchir une étape décisive de notre vie et c’est dans de telles circonstances que ce qui est dans notre cœur est révélé.

C’est ainsi que dans les choses du Seigneur, alors qu’il veut nous voir aller de l’avant, nous manifestons des attitudes positives et négatives, comme par exemple l’enthousiasme (feu), l’anticipation (inquiétude), l’abandon (disposition à), l’indifférence (froideur), le laisser-aller (abandon), la Tiédeur. Dans toutes ces choses, ces attitudes, il y a motif à péché ou à bénédiction, avec une conséquence.

 

Il y a beaucoup de péchés dans la vie du chrétien qui ne seront pas mis en lumière, jusqu’à ce que Jésus rémunère nos œuvres. Mais il en est un dont Dieu dit qu’il nous atteindra et sera manifeste dans nos vies.

Nombres 32/23 ” Mais si vous ne faites pas ainsi, vous péchez contre l’Eternel ; sachez que votre péché vous atteindra.” Ce péché dont Moïse parle est la tiédeur, l’attitude consistant à avoir un cœur partagé devant Dieu, ou avoir une âme double comme le dirait l’apôtre Jacques. Nous appelons cela la terre du milieu.

 

Moïse a dit aux fils de Ruben, Gad et la demi-tribu de Manassé en Deut 3/18-20 : “ En ce temps-là, je vous donnai cet ordre. L’Eternel, votre Dieu, vous livre ce pays, pour que vous le possédiez. Vous tous, soldats, vous marcherez en armes devant les enfants d’Israël.  Vos femmes seulement, vos petits-enfants et vos troupeaux-je sais que vous avez de nombreux troupeaux-resteront dans les villes que je vous ai données,  jusqu’à ce que l’Eternel ait accordé du repos à vos frères comme à vous, et qu’ils possèdent, eux aussi, le pays que l’Eternel, votre Dieu, leur donne de l’autre côté du Jourdain. Et vous retournerez chacun dans l’héritage que je vous ai donné. ”

L’héritage de Dieu pour Israël (tout) est en Canaan et pour y arriver, ils ont dû à 2 reprises traverser des frontières et affronter l’inconnu.

1°) Ils devaient traverser la Mer Rouge et laisser derrière eux le Monde (Egypte), les autres dieux, nos propres désirs et nos richesses (un signe évident de conversion).

2°) Ils devaient traverser le Jourdain, symbole de la mort à soi-même et tout ce qui est nôtre, en allant de l’avant, poursuivant une lutte et une conquête de la plénitude de vie en Christ (la terre où coulent le lait et le miel), confiant en ce que l’Ange du Seigneur va devant nous et est celui qui nous livrera les ennemis et nous donnera la victoire.

Exode 23/20-30 : ” Voici, j’envoie un ange devant toi, pour te protéger en chemin, et pour te faire arriver au lieu que j’ai préparé.  Tiens-toi sur tes gardes en sa présence, et écoute sa voix ; ne lui résiste point, parce qu’il ne pardonnera pas vos péchés, car mon nom est en lui.  Mais si tu écoutes sa voix, et si tu fais tout ce que je te dirai, je serai l’ennemi de tes ennemis et l’adversaire de tes adversaires.  Mon ange marchera devant toi, et te conduira chez les Amoréens, les Héthiens, les Phéréziens, les Cananéens, les Héviens et les Jébusiens, et je les exterminerai.  Tu ne te prosterneras point devant leurs dieux, et tu ne les serviras point ; tu n’imiteras point ces peuples dans leur conduite, mais tu les détruiras, et tu briseras leurs statues.  Vous servirez l’Eternel, votre Dieu, et il bénira votre pain et vos eaux, et j’éloignerai la maladie du milieu de toi.  Il n’y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile. Je remplirai le nombre de tes jours. J’enverrai ma terreur devant toi, je mettrai en déroute tous les peuples chez lesquels tu arriveras, et je ferai tourner le dos devant toi à tous tes ennemis.  J’enverrai les frelons devant toi, et ils chasseront loin de ta face les Héviens, les Cananéens et les Héthiens. Je ne les chasserai pas en une seule année loin de ta face, de peur que le pays ne devienne un désert et que les bêtes des champs ne se multiplient contre toi.  Je les chasserai peu à peu loin de ta face, jusqu’à ce que tu augmentes en nombre et que tu puisses prendre possession du pays.”

 

Jourdain, en hébreu, signifie “ABANDON, SOUMISSION, REDDITION”  et représente la mort à soi-même et à tout désir et ambition qui n’appartient pas à Christ

 

A ces deux endroits de croisement, la Mer Rouge et le Jourdain, il y a la terre de Gilead-Jezer, qui est la terre frontalière de Canaan (la terre de Plénitude) et le Jourdain (l’endroit de Reddition et d’Abandon). Cette terre est une terre d’apparence agréable ; cependant, c’est un terrain dangereux, entouré d’ennemis qu’on ne peut vaincre, et pire encore, c’est le symbole du fait de se couper du Plan Suprême de Dieu pour ses enfants.

Deux tribus et demi s’installèrent dans cette terre en se la dissimulant comme héritage : Ruben, Gad et la demi-tribu de Manassé. Ils disaient : ” nous ne posséderons rien avec eux de l’autre côté du Jourdain, ni plus loin, puisque nous aurons notre héritage de ce côté-ci du Jourdain, à l’orient.” (Nombres 32/19)

C’est sans doute le meilleur exemple que le Seigneur nous ait donné de ce qu’est vivre dans la Tiédeur, le con formisme, le compromis, la terrible conséquence d’obéir à moitié.