LA SECONDE VENUE DE CHRIST

foto_31 

Toujours dans le cadre de l’eschatologie, l’étude des évènements à venir, nous allons étudier ce qui concerne la seconde venue de Christ.

La Seconde venue de Christ est Sa venue glorieuse, quand il reviendra en puissance et en gloire pour juger les nations et régner sur la terre.

La seconde venue est l’évènement principal dans toute la Bible (mentionné plus de fois que tout autre thème y compris la croix).

Il est mentionné plus de 500 fois dans l’Ancien Testament et plus de 300 fois dans le Nouveau. La seconde venue est le jour où le Seigneur recevra ce qui est à Lui : le Royaume (c’est pour cela qu’on l’appelle “jour du Seigneur”).

Evidemment, nous avons là un thème très large à étudier. Par conséquent, le mieux est d’aborder quelques passages clés permettant de comprendre la seconde venue et les évènements qui se déroulent autour de ce jour. Cela veut dire que nous devons commencer par 2 Pierre 3, avec “le jour du seigneur”.

I – Le jour du Seigneur

Le jour du Seigneur viendra comme un voleur ; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée.” (2 Pi 3/10)

  1. 1. Le “jour du Seigneur” fait allusion à la seconde venue mais peut aussi englober les évènements qui vont autour, qui en dépendent
  2. Selon 2 Pi 3/10, le jour du Seigneur commence quand le Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit (cela serait la seconde venue de Christ sur la terre et elle se passe en une journée)
  3. Selon la dernière partie du même verset, le jour du Seigneur se termine quand le Seigneur détruit (brûle) la terre et les cieux de cette première création.
  4. Par conséquent, bien que le jour du Seigneur soit le jour où le Seigneur reviendra sur la terre la seconde fois, il fait référence aussi à une période plus étendue – allusion à un “jour” de mille ans.

par la même parole, les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies.  Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour.” (2 Pi 3/7-8)

Ce jour de mille ans commencera avec la seconde venue de Christ sur la terre (il revient pour régner).

Le jour durera mille ans – c’est le royaume messianique ou ce que nous appelons le millénium.

Le jour de mille ans se termine par la destruction de cette création (la terre et les cieux).

II – La chronologie du jour du Seigneur (Apoc 19-22)

  1. l’Enlèvement de l’Eglise

Le prochain évènement du calendrier prophétique de Dieu est l’enlèvement de l’Eglise.

Christ revient, il nous enlève, transforme nos corps et nous emmène au ciel pour le Tribunal de Christ et ensuite les noces de l’Agneau.

Comme nous l’avons vu, nous nous préparons au Tribunal de Christ à pouvoir entrer  aux noces comme une fiancée pure et sans tache.

  1. La seconde venue

Juste après les noces, Christ reviendra sur la terre lors de la seconde venue.

Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin, blanc, pur” (Apoc 19/14). Nous et tous les autres saints, nous reviendrons avec Lui.

De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations ; il les paîtra avec une verge de fer ; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu tout-puissant.  Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit: Roi des rois et Seigneur des seigneurs.” (Apoc 19/15-16)

Il vient avec une épée (pour faire la guerre contre les ennemis de Dieu) et avec une verge de fer (pour établir son royaume sur la terre par la force).

Matthieu 25/31-46 ” Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli ; 6  j’étais nu, et vous m’avez vêtu ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Les justes lui répondront: Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ? Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli ; ou nu, et t’avons-nous vêtu ? Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ? Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites. Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. Car j’ai eu faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’ai eu soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais étranger, et vous ne m’avez pas recueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas vêtu ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité. Ils répondront aussi : Seigneur, quand t’avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t’avons-nous pas assisté ? Et il leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites. Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.” (Matthieu 25/31-46)

Après la grande bataille de la seconde venue, Christ s’assiéra sur le trône de Sa gloire (le trône de David à Jérusalem) et jugera les nations (cela s’appelle “le jugement des nations”).

Ainsi commencera le royaume du Messie sur la terre (le royaume messianique, le millénium).

  1. Le Millénium

Puis je vis descendre du ciel un ange, qui avait la clef de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisît plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps. Et je vis des trônes ; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.” (Apoc 20/1-4)

Christ règnera sur la terre, assis sur le trône de Sa gloire (le trône de David à Jérusalem) pendant mille ans. Durant les mille ans, Satan sera lié et enfermé dans l’abîme (lui et aussi ses démons, selon Esaïe 24/21-23) : ” En ce temps-là, l’Eternel châtiera dans le ciel l’armée d’en haut, Et sur la terre les rois de la terre.  Ils seront assemblés captifs dans une prison, Ils seront enfermés dans des cachots, Et, après un grand nombre de jours, ils seront châtiés. La lune sera couverte de honte, Et le soleil de confusion ; Car l’Eternel des armées régnera Sur la montagne de Sion et à Jérusalem, Resplendissant de gloire en présence de ses anciens.”

Nous, l’Eglise, viendrons avec Christ pour régner avec Lui durant ces mille ans (souvenez-vous que nous sommes “cohéritiers” avec Christ, nous participons à son héritage et Son héritage est le Royaume).

A cause de cela, le jour du seigneur est un jour de mille ans, selon 2 Pi 3/7-10.

Si vous retracez les généalogies de l’Ancien Testament, vous verrez que Dieu a créé Adam vers environ 4004 avant JC. Cela veut dire que d’Adam à Christ (dans l’histoire de l’Ancien Testament), il y a environ 4 000  ans – quatre jours de mille ans.

Aujourd’hui, il y a environ 2 000  ans de plus – deux jours de plus de mille ans dans la création.

Combien y a-t-il eu de jours dans l’histoire de la création en Genèse 1-2 ? 7 jours.

Comment était le 7ème jour que Dieu a fait ? Ce fut un jour de repos, exactement comme lors du Millénium. Le millénium sera un jour de 1 000  ans de repos (le 7ème jour de la création, le jour du Seigneur).

Au cours du Millénium, la création se reposera de la malédiction sur la terre (la terre redeviendra ce qu’elle était avant le péché d’Adam). ” J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. Car la création a été soumise à la vanité, — non de son gré, mais à cause de celui qui l’y a soumise, avec l’espérance qu’elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu.” (Rom 8/18-21)

Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre ; leur nombre est comme le sable de la mer. Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora.” (Apoc 20/7-10)

A la fin du Millénium, Satan sortira et (comme il l’a fait dès le début), il suscitera une rébellion pour ôter Dieu du trône. Dieu en finira avec lui et sa rébellion par le feu (avant, il l’a fait avec l’eau, maintenant ce sera par le feu). Ce même feu en finira aussi avec la terre et les cieux – cette première création.

Le jour du Seigneur viendra comme un voleur ; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée. Puisque donc toutes ces choses doivent se dissoudre, quelles ne doivent pas être la sainteté de votre conduite et votre piété, tandis que vous attendez et hâtez l’avènement du jour de Dieu, à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront !” (2 Pi 3/10-13)

Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres. La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux ; et chacun fut jugé selon ses œuvres. Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu.  Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu.” (Apoc 20/11-15)

Alors, Dieu jugera tous les inconvertis (y compris les démons).

  1. La nouvelle création

Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus. Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux. Et j’entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.” (Apoc 21/1-4)

Après tout cela, Dieu fera une nouvelle terre, un nouveau ciel et une nouvelle Jérusalem. “Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’agneau. Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. Il n’y aura plus d’anathème. Le trône de Dieu et de l’agneau sera dans la ville ; ses serviteurs le serviront et verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts. Il n’y aura plus de nuit ; et ils n’auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles.” (Apoc 22/1-5)

Et nous vivrons heureux avec le Seigneur pour toujours !

  1. Le jour du Seigneur

Le prochain évènement que nous attendons est donc l’enlèvement de l’Eglise : Christ revient et nous enlève pour nous emmener au Tribunal de Christ où nous nous préparons pour les noces de l’Agneau.

Après les noces, nous revenons avec Christ sur la terre lors de sa seconde venue.

Nous passerons 1 000  ans avec Lui (durant tout ce jour du Seigneur de 1 000 ans) en régnant avec lui sur la terre (ce sera comme “la lune de miel” après les noces).

Ce jour du Seigneur (le millénium) se termine avec la destruction de Satan et de la première création.

Dieu fait une nouvelle création et nous continuerons à Le servir pour toute l’éternité.

III – L’application pratique du retour du Seigneur : 1 Thessaloniciens

  1. Connaître les évènements à venir est fondamental et primordial

Cela signifie que ce sont des choses que les nouveaux croyants ont besoin d’apprendre et de comprendre. Beaucoup veulent dire que les évènements à venir sont des choses “profondes” de la Bible mais Paul dit l’inverse.

Les deux livres que Paul a écrits aux Thessaloniciens contiennent plus d’enseignement au sujet des évènements à venir que n’importe quel autre de ses livres.

Et les deux livres sont des lettres que Paul a écrites aux croyants qui étaient nouveaux convertis.

Paul et Silas passèrent par Amphipolis et Apollonie, et ils arrivèrent à Thessalonique, où les Juifs avaient une synagogue.  Paul y entra, selon sa coutume. Pendant trois sabbats, il discuta avec eux, d’après les Ecritures, expliquant et établissant que le Christ devait souffrir et ressusciter des morts. Et Jésus que je vous annonce, disait-il, c’est lui qui est le Christ. Quelques-uns d’entre eux furent persuadés, et se joignirent à Paul et à Silas, ainsi qu’une grande multitude de Grecs craignant Dieu, et beaucoup de femmes de qualité.  Mais les Juifs, jaloux prirent avec eux quelques méchants hommes de la populace, provoquèrent des attroupements, et répandirent l’agitation dans la ville. Ils se portèrent à la maison de Jason, et ils cherchèrent Paul et Silas, pour les amener vers le peuple. Ne les ayant pas trouvés, ils traînèrent Jason et quelques frères devant les magistrats de la ville, en criant : Ces gens, qui ont bouleversé le monde, sont aussi venus ici, et Jason les a reçus. Ils agissent tous contre les édits de César, disant qu’il y a un autre roi, Jésus.  Par ces paroles ils émurent la foule et les magistrats, qui ne laissèrent aller Jason et les autres qu’après avoir obtenu d’eux une caution.” (Actes 17/1-9)

Paul a passé un mois à Thessalonique et a dû la quitter à cause de la persécution.

C’est pourquoi, impatients que nous étions, et nous décidant à rester seuls à Athènes, nous envoyâmes Timothée, notre frère, ministre de Dieu dans l’Evangile de Christ, pour vous affermir et vous exhorter au sujet de votre foi, afin que personne ne fût ébranlé au milieu des tribulations présentes ; car vous savez vous-mêmes que nous sommes destinés à cela.” (1 Thess 3/1-3)

Peu après, certainement depuis Corinthe (après avoir prêché à Athènes), Paul a écrit aux croyants de Thessalonique pour terminer d’enseigner ceux qui en avaient besoin.  En plus d’exhortations à ne pas forniquer (1 Thess 4/1-6) et d’autres choses de base pour le nouveau croyant), il les a enseignés au sujet des venues du Seigneur – les évènements à venir.

C’est un enseignement basique et fondamental car il est très pratique.

  1. D’abord, Paul établit une distinction entre l’enlèvement et la seconde venue de Christ

Frères, nous désirons que vous connaissiez la vérité au sujet de ceux qui sont morts, afin que vous ne soyez pas tristes comme les autres, ceux qui n’ont pas d’espérance. Nous croyons que Jésus est mort et qu’il s’est relevé de la mort ; de même, nous croyons aussi que Dieu relèvera avec Jésus ceux qui seront morts en croyant en lui. Voici en effet ce que nous déclarons d’après un enseignement du Seigneur : ceux d’entre nous qui seront encore en vie quand le Seigneur viendra, ne seront pas avantagés par rapport à ceux qui seront morts. On entendra un cri de commandement, la voix de l’archange et le son de la trompette de Dieu, et le Seigneur lui-même descendra du ciel. Ceux qui seront morts en croyant au Christ se relèveront les premiers ; ensuite, nous qui serons encore en vie à ce moment-là, nous serons enlevés avec eux au travers des nuages pour rencontrer le Seigneur dans les airs. Et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Réconfortez-vous donc les uns les autres par ces paroles.” (1 Thess 4/13-18)

Comme nous l’avons déjà vu, ce texte traite de l’enlèvement de l’Eglise, qui est le prochain évènement du calendrier de Dieu, c’est que nous attendons.

Christ revient, ressuscite les croyants morts et ensuite, il enlève ceux qui sont restés vivants sur la terre et il les transforme (notre résurrection).

Il nous emmène au ciel pour le Tribunal de Christ et ensuite les noces de l’Agneau.

1 Thess 5/1-2 : ” Mais pour ce qui est des temps et des saisons, frères, vous n’avez pas besoin qu’on vous en écrive ; car vous savez vous-mêmes parfaitement que le jour du Seigneur vient comme un voleur dans la nuit. Quand ils diront, Paix et sûreté, alors une subite destruction viendra sur eux, comme les douleurs sur celle qui est enceinte, et ils n’échapperont point. Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, en sorte que le jour vous surprenne comme un voleur ; car vous êtes tous des fils de la lumière et des fils du jour ; nous ne sommes pas de la nuit ni des ténèbres.»

Après l’enlèvement, environ 7 ans après, Christ reviendra au “jour du Seigneur” – la seconde venue. Ce sont deux évènements distincts et séparés par au moins sept années.

“Mais” : Paul change de thème, il ne parle plus de l’enlèvement mais il parle maintenant du “jour du seigneur”. C’est le jour de la seconde venue de Christ sur la terre en puissance et en gloire pour établir son royaume de 1 000 ans, le royaume messianique que nous appelons Millénium.

  1. En second lieu, entre l’enlèvement et la seconde venue, il y a un temps de Tribulation

Quand ils diront, Paix et sûreté, alors une subite destruction viendra sur eux, comme les douleurs sur celle qui est enceinte, et ils n’échapperont point.” (1 Thess 5/3)

Avant le jour du Seigneur, il y aura un temps de paix et un autre de destruction.

“Ils diront” : notez bien que Paul a changé de pronom. Dans 1 Thess 4/13-18, il emploie “vous”, en parlant des Thessaloniciens qui s’en iront lors de l’enlèvement. Ce sont les croyants.

Dans 1 Thess 4/17, il emploie “nous” et il s’inclut lui-même avec les croyants.

Dans 1 Thess 5/3, “ils” (ils disent) : ce sont ceux qui ne seront pas enlevés. Ce sont les inconvertis qui seront restés sur la terre.

Après l’enlèvement, il y aura un temps sur la terre de paix et de sécurité. Nous sommes emmenés et en notre absence, le monde connaîtra la paix et la sécurité sous le leadership d’un homme, l’Antichrist.

Cependant, après ce laps de paix et de sécurité, il y aura un temps de destruction soudaine. C’est un temps d’angoisse terrible, comme les douleurs de la femme enceinte. En outre, notez bien que personne n’échappera à cette souffrance – elle est globale (c’est pour cela que nous savons que l’enlèvement a lieu premièrement, Christ nous a sauvés de cette colère en nous enlevant). C’est le temps que la Bible appelle la “Tribulation”. Elle commence après l’enlèvement.

Il y a une période de paix et de sécurité d’environ un an et demi et ensuite suit un temps de destruction soudaine (3ans et demi encore même si la Tribulation dure 7 ans au total).

A la fin, Christ reviendra pour sa seconde venue afin d’abattre ses ennemis et établir son royaume ici, sur la terre. C’est quand ils diront que surviendra la destruction soudaine.

Comment savons-nous que nous serons enlevés avant ce temps de destruction ?

Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, en sorte que le jour vous surprenne comme un voleur ;  car vous êtes tous des fils de la lumière et des fils du jour ; nous ne sommes pas de la nuit ni des ténèbres.” (1 Thess 5/4-5)

“Vous” (les chrétiens) : Paul reparle de vous pour rassurer les chrétiens qu’ils ne passeront pas par ce temps de Tribulation et d’angoisse sur toute la terre.

“Ce jour” (le jour du Seigneur, la seconde venue) ne nous surprendra pas car nous ne serons pas sur la terre quand il surviendra. Nous viendrons avec le Seigneur (il ne peut donc y avoir de surprise pour nous).

car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l’acquisition du salut par notre Seigneur Jésus Christ,  qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions ensemble avec lui.” (1 Thess 5/9-10)

 Nous ne passerons pas par la Tribulation car Christ a déjà souffert toute la colère de Dieu pour nous (sur la croix).

Car on raconte, à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai,  et pour attendre des cieux son Fils, qu’il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir.” (1 Thess 1/9-10)

Nous attendons Jésus et Il reviendra des cieux pour nous libérer de la “colère à venir”. Il nous enlèvera avant le temps de la colère de Dieu, quand Il déversera Sa colère sur tous les habitants de la terre (nous ne serons plus ici).

En Christ, nous sommes sauvés de la colère. ” Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère.” (Rom 5/8-9)

Nous sommes sauvés de toute la colère de Dieu car Christ a déjà souffert cette colère sur la croix. Nous sommes sauvés de la colère de l’enfer, de la colère du lac de feu et de la colère de la Tribulation.

Christ revient et il nous enlèvera ; Il y a aura 7 ans de Tribulation sur terre et ensuite, Christ reviendra lors de seconde venue avec tous les saints et il reviendra pour régner sur la terre.

  1. Cette doctrine de base a une application pratique

Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.” (1 Thess 4/18)

L’enlèvement doit nous réconforter (nous encourager, nous motiver). Christ a souffert la colère de Dieu pour nous, nous n’avons plus à la subir. Il revient bientôt pour nous enlever et il le fera avant la Tribulation. Que c’est bon ! Combien Christ est bon ! Qu’il sera bon de partir de cette terre avant que l’enfer ne soit sur terre.

C’est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites.” (1 Thess 5/11)

Toute la connaissance de ces évènements à venir doit servir à nous encourager et à nous édifier. Comment cela ?

Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres. Car ceux qui dorment dorment la nuit, et ceux qui s’enivrent s’enivrent la nuit. Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l’espérance du salut.” (1 Thess 5/6-8)

Nous savons que tout cela va arriver bientôt. Aussi, nous devons veiller et chercher à vivre une vie sainte et pieuse.

Dans ce contexte, Paul donne certaines instructions particulières à la lumière des évènements à venir.

Nous vous prions, frères, d’avoir de la considération pour ceux qui travaillent parmi vous, qui vous dirigent dans le Seigneur, et qui vous exhortent.  Ayez pour eux beaucoup d’affection, à cause de leur œuvre. Soyez en paix entre vous.  Nous vous en prions aussi, frères, avertissez ceux qui vivent dans le désordre, consolez ceux qui sont abattus, supportez les faibles, usez de patience envers tous. Prenez garde que personne ne rende à autrui le mal pour le mal ; mais poursuivez toujours le bien, soit entre vous, soit envers tous.  Soyez toujours joyeux.  Priez sans cesse.  Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus-Christ. N’éteignez pas l’Esprit. Ne méprisez pas les prophéties. Mais examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon ; abstenez-vous de toute espèce de mal. ¶  Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ !  Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera.”

CONCLUSION :

2 Thess 2/1-3 ” Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu’on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là. Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition

Ne confondons pas les deux venues du Seigneur. La “venue de notre Seigneur Jésus-Christ” est la seconde venue. Elle arrivera après la Tribulation quand Christ viendra avec puissance et gloire avec tous les saints : il vient pour en finir avec Ses ennemis et établir son Royaume (le Millénium) ici sur la terre.

Notre “réunion avec Lui” est l’enlèvement et aura lieu avant la Tribulation.

Tout cela est important car le jour du Seigneur (la seconde venue) ne viendra pas tant que l’Antichrist ne se sera pas manifesté. Nous nous en irons d’abord (l’enlèvement), l’homme de péché, le fils de perdition (l’Antichrist) se manifestera, il règnera sur la terre durant les 7 ans de la Tribulation. Ensuite, Christ reviendra, c’est la seconde venue, le jour du Seigneur.

Si vous n’êtes pas encore un disciple de Jésus : aujourd’hui doit être le jour de votre salut (car demain, les choses peuvent changer drastiquement et alors, vous n’aurez plus l’opportunité d’être sauvé.

Pour nous chrétiens, notre Seigneur, avant de s’en aller de cette terre, nous a chargés d’ : Aller et faire des disciples de toutes les nations.

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.” (Matthieu 28/19-20)

On exige d’un intendant ou d’un majordome qu’il soit fidèle pour exécuter sa charge car un jour, il aura des comptes à rendre au Seigneur pour ce qu’il a fait de ce que le Seigneur lui a donné.

Ainsi, qu’on nous regarde comme des serviteurs de Christ, et des dispensateurs des mystères de Dieu. Du reste, ce qu’on demande des dispensateurs, c’est que chacun soit trouvé fidèle.” (1 Cor 4/1-2)

Où en sommes-nous de la tâche de prêcher l’évangile à toute créature et d’édifier l’Eglise de Dieu dans l’amour ? Que pouvons-nous faire pour être de meilleurs intendants de ce que Christ nous a donné ? Préparez-vous au discipulat et ensuite rechercher à faire votre propre disciple. Et si vous ne le pouvez pas pour un motif quelconque, priez pour ceux qui le peuvent.