Depuis ma tendre enfance et jusqu’à l’âge adulte, j’ai souffert d’être rejeté à cause de moqueries sur mon physique. Mon besoin de justice m’entraînait à toujours prendre position pour les faibles. J’ai souvent dû m’imposer par la force. Mes héros étaient des révolutionnaires…

Mari aimant, voulant être un bon père de famille mais tiraillé par les responsabilités du travail, j’en arrivais à être intransigeant. Je me suis rendu seul à Antibes pensant divorcer.

Suite à une invitation, j’ai assisté là-bas à un culte évangélique où ma vie a été transformée. J’étais devenu athée, déçu par l’église catholique mais à ce moment-là, j’ai cru en Dieu.

Maintenant, j’arrive à pardonner et à supporter les injustices. Plus décontracté, je suis heureux dans ma famille . Mes enfants ont aussi accepté jésus dans leur vie. Je ne crains plus la mort et Jésus est toujours présent avec moi.