JESUS-CHRIST

La Bible enseigne que Jésus-Christ est Dieu, qu’il a été fait chair et qu’il est le Créateur de toutes choses :

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. 3 Tout a été fait par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle…La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père ..”(Jean 1 : 1-3 ; 14)

car en lui tout a été créé dans les cieux et sur la terre, ce qui est visible et ce qui est invisible, trônes, souverainetés, principautés, pouvoirs. Tout a été créé par lui et pour lui. 17 Il est avant toutes choses, et tout subsiste en lui. 18 Il est la tête du corps, de l’Église. Il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier. 19 Car il a plu (à Dieu) de faire habiter en lui toute plénitude 20 et de tout réconcilier avec lui-même, aussi bien ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix . (Colossiens. 1 : 16-20).

Au temps indiqué, il a mis de côté la gloire qu’il partageait avec le Père ( Jean. 17 : 3-5 ; Phil. 2 : 6-11 ; Col.2 : 9). Après sa mort sur la croix, Jésus-Christ est ressuscité corporellement, il est sorti du tombeau, est apparu et a été reconnu par plus de 500 personnes. Ce fait était une part cruciale de la prédication de la foi de l’église primitive (Luc. 24 : 39 ; Jean. 2 : 19-21 ; Actes 1 : 11 ; 1 Cor. 15 : 6, 14). Jésus-Christ reviendra en gloire, visible pour tout oeil afin de régner sur cette Terre pour Mille ans (Actes 1 : 11 ; Apoc1 : 7 ; 22 : 12, 13 ; Apoc 20 : 6).

A l’opposé, la Société Watchtower dit que Jésus-Christ n’est pas Dieu (mais ‘un dieu’) et que Jésus était un être créé qui existait comme l’archange Michel, avant de naître en tant qu’homme. Les “témoins” croient qu’après la mort de Jésus, Dieu a éliminé son corps physique. Il aurait alors été élevé en tant que créature spirituelle, ‘matérialisé’ par un corps pour se rendre visible. Désormais dans le ciel, il est à nouveau connu comme l’archange Michel !!

Pour les TJ, Christ est déjà venu dans ce monde pour la deuxième fois en 1916, invisible !!??!!.

Les “témoins” ne croient pas vraiment en la résurrection des morts, c’est là la vérité (voir 1 Cor 15 :20-21). Christ est ressuscité avec un corps véritable et glorifié, le même que celui que nous recevrons pour chacun d’entre nous (voir 1 Jean 3 :2) ; Le corps avec lequel Jésus-Christ est ressuscité d’entre les morts pouvait ingérer de la nourriture (Luc 24 :41,43), il portait encore les marques des blessures : “ Puis il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, regarde mes mains, avance aussi ta main et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois ! Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu ! ” (Jean 20 :27-28) et, finalement, le même Jésus a rendu témoignage concernant son propre corps ressuscité en disant :

Mais il leur dit : Pourquoi êtes-vous troublés et pourquoi ces raisonnements s’élèvent-ils dans vos coeurs ? Voyez mes mains et mes pieds, c’est bien moi ; touchez-moi et voyez ; un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’en ai. Et en disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds .”

Si on nie la résurrection de Christ en tant que tel, on nie la foi chrétienne (1 Cor 15 :14). En niant la résurrection de Christ, les “témoins” sont en train de nier en même temps qu’eux-mêmes vont ressusciter !! Comment prétendront-ils vivre sur la Terre sans un corps véritable ?

Au sujet la croyance des “témoins”, dans le sens où Jésus est l’archange Michel, il est intéressant de jeter un regard sur l’épître de Jude où il nous est parlé de la confrontation entre Satan et l’archange Michel :
Or, lorsqu’il contestait avec le diable et discutait au sujet du corps de Moïse, l’archange Michel n’osa pas porter contre lui un jugement injurieux, mais il dit : Que le Seigneur te réprime ! ” (Jude 9).

Il est évident que le Christ des “témoins” est même inférieur au diable. Certes, cela n’est étayé ni par la réalité ni par la Parole de Dieu où il est affirmé que tout pouvoir et autorité appartiennent au véritable Christ (Matthieu 28 :18), qui est le Dieu véritable et la vie éternelle (1 Jean 5 :20).

Assurer que Christ est l’archange Michel est d’abord ne pas connaître Christ ( 1 Jean 4 :1) et deuxièmement, c’est marcher dans une complète obscurité (Jude 11-13) et troisièmement, vivre dans la tromperie et en séduire plusieurs (Luc 17 :1,2).

Selon les “témoins”, Dieu a envoyé un ange mourir pour nous. C’est horrible ! La grandeur de Dieu et la grandeur de son amour est que : “ Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle .” (Jean 3 :16).

Le Fils de Dieu est Dieu et non une créature de Dieu comme pourrait l’être un ange ou un être humain.

Si j’avais un fils, mon fils ne serait-il pas pareil que moi ? Il ne serait pas de même nature ? En outre, Christ est Fils de Dieu quant à sa relation avec le Père, c’est-à-dire qu’il est Fils dans le sens de la dépendance volontaire envers le Père, tout comme le Père l’est dans le sens de la responsabilité et de la fonction, non parce qu’il serait un‘progéniteur’.

En hébreux 1 :1-4, nous lisons : “ Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu nous a parlé par le Fils en ces jours qui sont les derniers. Il l’a établi héritier de toutes choses, et c’est par lui qu’il a fait les mondes. Ce Fils, qui est le rayonnement de sa gloire et l’expression de son être, soutient toutes choses par sa parole puissante ; après avoir accompli la purification des péchés, il s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très-hauts, devenu d’autant supérieur aux anges qu’il a hérité d’un nom bien différent du leur .”

De plus, le Fils est Eternel puisque le Père est Eternel. Si le Fils n’était pas éternel, le Père ne le serait pas non plus ; or, il l’est. Le Père est Père et le Fils est Fils, en ce qui concerne leur relation l’un à l’autre, s’agissant d’une dépendance mutuelle et assumée de l’un à l’autre. C’est pour cela qu’ils sont UN seul Dieu et avec Eux l’Esprit-Saint.

Au sujet de la Seconde Venue, les “témoins »’ paraissent être devenus sourds quant au sujet de Jésus, la Parole de Dieu dit si explicitement : “ Voici qu’il vient avec les nuées. Tout homme le verra, même ceux qui l’ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à son sujet. Oui, amen ! ” (Apoc 1 :7).

Pour abonder sur la doctrine biblique de la Seconde Venue de Jésus-Christ, les “témoins” assurent que jamais cela ne se produira ainsi, que Christ est venu ‘en esprit’ en 1916 et qu’il est dans c monde. Ils parviennent à cette conclusion par une mauvaise interprétation du verset de Daniel 8 :14 dans lequel il est parlé de 2 300 soirs et matins, qu’ils réinterprètent comme des années. Cela leur donne la date de 1916 ; Cependant, la Bible est claire lorsqu’elle affirme que Christ est toujours avec nous jusqu’à la fin du monde : “ Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde .” (Matthieu 28 :20).

Pour être un véritable chrétien, il faut avoir l’Esprit de Christ et Celui-ci n’était pas là seulement depuis 1916, mais a toujours été dans la vie du véritable croyant. Nous lisons en Romains 8 :9 : “ Pour vous, vous n’êtes plus sous l’emprise de la chair, mais sous celle de l’Esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas .”

Pour revenir à la question de Sa Seconde Venue, nous trouvons en 1 Corinthiens 15 :22-23 :
Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, mais chacun en son rang : Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent au Christ, lors de son avènement .”

Le contexte de ces versets est celui de la résurrection des morts ; Ce que l’apôtre Paul veut enseigner est que Christ est ressuscité le premier et qu’ensuite, il en sera de même pour les chrétiens qui seront déjà morts lorsqu’il reviendra. Si, comme le disent les “témoins”, Christ est déjà revenu en 1916, où sont ses ressuscités ? Comment et quand s’est produite la résurrection des morts en Christ ? Et qu’en est-il de l’enlèvement de ceux-ci et des vivants (1 Thessaloniciens 4 :13-18) ?

Nier la Seconde Venue de notre Seigneur Jésus-Christ, c’est nier l’une des doctrines de base les plus fondamentales de la foi chrétienne.

Zacharie 14 :3-4,9 :

L’Éternel sortira Et combattra ces nations (à comparer avec Apoc 19 :11-21,20), Comme au jour où il combat, Au jour de la bataille. Ses pieds se placeront en ce jour-là Sur le mont des Oliviers, Qui est vis-à-vis de Jérusalem, Du côté de l’orient ; Le mont des Oliviers se fendra Par le milieu, vers l’est et vers l’ouest, En une très grande vallée : Une moitié de la montagne reculera vers le nord Et l’autre moitié vers le sud…L’Éternel sera roi de toute la terre ; En ce jour-là, L’Éternel sera (le Dieu) unique, Et son nom sera (le nom) unique .”

Ici, la Bible nous parle d’un avènement royal et physique de Jéhovah (Christ) sur un lieu physique et concret, le Mont des Oliviers, fait en outre avec un luxe de détails (lire le reste au verset 4).

Elle continue : “ L’Éternel, mon Dieu, viendra, Et tous ses saints seront avec toi. L’Éternel, mon Dieu, viendra, Et tous ses saints seront avec toi .” (Zacharie 14 : 5b).
Non seulement Il vient, mais il vient en plus avec tous ses saints, les chrétiens glorifiés !

Il est intéressant de lire avec attention le chapitre 14 de Zacharie car il nous donne une description précieuse de l’avènement de notre Seigneur et du Millénium ; de même il convient de lire Apocalypse 19 et 20.
Il y a tant et tant de passages dans les Ecritures concernant la Parousie (la Seconde Venue de Christ), qu’il ne vaut pas la peine de traiter davantage du sujet.